Fribourg

08 février 2019 10:57; Act: 08.02.2019 11:24 Print

Contestée, la réforme des retraites sera bien votée

Le Conseil communal de Fribourg soumettra son projet de réforme de la Caisse de prévoyance du personnel de la ville de Fribourg (CPPVF) au législatif le 18 février.

storybild

Photo du débrayage des employés de la Ville de Fribourg le 29 janvier dernier. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le syndic de Fribourg, le socialiste Thierry Steiert, a confirmé l'agenda jeudi devant la presse, quelques heures avant une assemblée du personnel, réunissant 90 employés, qui a adopté une résolution destinée au Conseil général et décidé d'un nouveau débrayage jeudi entre 13h30 et 14h30. Ces employés exigent l'ouverture d'une négociation et le report d'un an de la révision.

L'assainissement de la CPPVF, en cours depuis deux ans, s'est construit d'entente avec le comité de la caisse de pension, qui comprend des représentants des salariés. Selon Thierry Steiert, la démarche prouve l'implication tant du côté des employés et de l'employeur. Une approche contestée par le Syndicat suisse des services publics (SSP).

Ce dernier trouve les efforts demandés aux salariés trop importants, tout en entrant en matière sur le passage du système de la primauté des prestations à celui des cotisations. Un premier débrayage le 29 janvier, doublé d'une journée d'action, avait réuni quelque 200 employés de la ville, soit environ un tiers des effectifs en équivalent plein temps.

(nxp/ats)