Suisse

18 décembre 2018 10:29; Act: 18.12.2018 10:41 Print

Coup de pouce à la mobilité électrique

Une feuille de route public-privé a été mise en place pour promouvoir les véhicules électriques dès l'année prochaine.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Près d'une nouvelle voiture sur sept devrait rouler à l'énergie électrique en 2022: tel est l'objectif de la feuille de route signée mardi par Doris Leuthard, les cantons, les villes et communes ainsi que les représentants des secteurs économiques concernés.

Une cinquantaine d'associations des secteurs de l'automobile, de l'électricité, de l'immobilier et des exploitants de flottes de véhicules sont signataires de cette feuille de route élaborée en commun avec des représentants des pouvoirs publics, a indiqué mardi dans un communiqué le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). Des mesures concrètes sont prévues.

Afin d'atteindre l'objectif d'augmenter à 15% la part des véhicules électriques dans les nouvelles immatriculations de voitures de tourisme d'ici 2022, la feuille de route prévoit des mesures dans trois domaines prioritaires: le bon développement du marché des véhicules électriques, des infrastructures de recharge optimales ainsi que des mesures incitatives et conditions-cadres.

Développer progressivement

Les mesures ont été mises au point par les signataires, chacun dans sa sphère d'influence. Il s'agit de les développer progressivement. En favorisant les synergies, leurs effets peuvent être augmentés, affirme le DETEC.

Ce dernier cite parmi elles la création de points de recharge dans les bâtiments, la mise en place d'un réseau national de stations de recharge rapide pour véhicules électriques, la formation ciblée et la qualification de personnel spécialisé, des ajustements réglementaires ou encore le développement rapide du marché des véhicules électriques.

Il est bien précisé que cette feuille de route, dont la mise en oeuvre commence dès le 1er janvier prochain, reflète un processus dynamique et peut être complétée. Elle reste en particulier ouverte à d'autres organisations et entreprises qui peuvent y adhérer en tout temps par une autodéclaration.

(nxp/ats)