Syndicats

05 janvier 2016 14:05; Act: 05.01.2016 23:32 Print

Criminels étrangers: l'USS contre l'initiative UDC

L'Union syndicale suisse (USS) dit «non» à l'initiative UDC pour le renvoi effectif des étrangers criminels.

storybild

L'UDC ne veut pas de criminels étrangers sur le sol suisse, mais est divisée sur le sort des ressortissants étrangers de deuxième génération. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour l'Union syndicale suisse, l'initiative agrarienne sur le renvoi des criminels étrangers constitue une menace pour beaucoup de membres de syndicats et leurs descendances qui vivent et travaillent en Suisse.

«L'initiative est une attaque directe contre les nombreux 'secondos' qui ont toujours vécu ici et contre leur famille», a déclaré mardi à Berne Paul Rechsteiner, président de l'USS lors de sa conférence annuelle. Beaucoup de syndiqués sont concernés de près, a-t-il poursuivi.

Affaiblir les droits humains

Quiconque commet un délit doit être puni, mais il ne doit pas de surcroît perdre sa vie sociale en étant expulsé. «Les 'secondos' appartiennent à la Suisse», estime le St-Gallois.

Avec ce texte, l'UDC souhaite affaiblir les droits humains et certaines valeurs centrales de la constitution suisse, comme le principe de proportionnalité et la séparation des pouvoirs. Pour le président de l'USS, il s'agit d'une votation centrale qui concerne toute la société ainsi que l'économie.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • niouniou le 05.01.2016 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ils me font bien rire

    Criminels étrangers: l'USS contre l'initiative UDC. Pourquoi? ils ont peur que certains de leurs représentants ou cotisants doivent quitter le territoire?

  • Un Suisse le 05.01.2016 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout se paie

    Quand on vient en Suisse on se tient a carreau comme dans n'importe quel autre pays du monde d'ailleurs et certains n'ont visiblement toujours pas compris qu'il s'agit d'un renvoi pour crime GRAVE et non pas une petite infraction.

  • M Meyer le 05.01.2016 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    La gaffe

    L'USS soutient donc que "beaucoup de membres de syndicat" sont des criminels? Si même eux le disent...

Les derniers commentaires

  • marius le 07.01.2016 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Renvoi

    Un criminel reste un criminel et s'il est étranger, il doit retourner dans son pays, point barre!

  • La Manche le 05.01.2016 22:09 Report dénoncer ce commentaire

    Libre exploitation

    L'USS ferait mieux de s'occuper de la sous enchère salarial venue de l'UE, dont elle est en partie responsable par sont soutien à la libre circulation.

  • Anti Bouffon le 05.01.2016 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Vous me faites pitié !...

  • c.suisse le 05.01.2016 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pi nous ?

    pi le droit social à vivre en sécurité?

  • Leo le 05.01.2016 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si cela te fais du bien

    A TA LAURE Personne ne t empeche