Confédération

15 mai 2019 13:32; Act: 15.05.2019 13:36 Print

Cyberrisques: le Conseil fédéral dévoile son plan

Le Conseil fédéral a décidé de créer 24 postes à partir de 2020 destinés à la cybersécurité. Un Office central de lutte contre la cybercriminalité est envisagé.

storybild

Le Conseil fédéral va examener une obligation de signaler les cyberincidents. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'administration fédérale aura davantage de ressources pour protéger la Suisse contre les cyberrisques. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de créer 24 postes à partir de 2020 et adopté le plan de mise en oeuvre de sa stratégie nationale pour 2018-2022.

La création d'un Centre de compétences pour la cybersécurité est au coeur du dispositif. Piloté par le délégué de la Confédération, la structure devra coordonner les efforts dans toute l'administration.

A l'échelon fédéral, le plan prévoit une série de mesures: élaborations de nouvelles normes minimales en matière de sécurité informatique, examen d'une obligation de signaler les cyberincidents, création d'un pool interdépartemental d'experts en cybersécurité et mise en place d'un guichet unique pour les particuliers, les autorités, les entreprises et les hautes écoles.

Campus cyberdéfense

En matière de cyberdéfense, les travaux s'intensifient avec le développement du Campus cyberdéfense et l'extension des capacités d'acquisition d'information et d'attribution. Côté poursuite pénale de la cybercriminalité, des travaux sont en cours dans le cadre du Cyberboard afin de définir les conditions nécessaires à l'élaboration d'une vue d'ensemble des infractions. Un Office central de lutte contre la cybercriminalité est envisagé.

Les travaux seront accompagnés par un comité de pilotage où siégeront des représentants des cantons, des milieux économiques et des hautes écoles. La création du centre de compétences répond à la demande des milieux économiques et du Parlement d'une plus grande centralisation des activités.

Les 24 postes avalisés par le Conseil fédéral seront créés dans les offices responsables de cybersécurité à partir de 2020. La Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information (MELANI) fera partie du centre de compétences et sera dotée de ressources lui permettant de fournir à toutes les entreprises et à la population des informations sur les cyberrisques, des alertes ciblées et une assistance en cas d'incidents.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Frank Bkanc le 15.05.2019 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    24 sinon rien

    Super il y aura donc 24 personnes pour protéger notre pays. Bravo c'est fantastique surtout Mettez leur un vieux chef bien incompétent qu'on rigole. Non mais sérieusement pensez à deux fois les jeunes avant de vous lancer dans l'informatique

Les derniers commentaires

  • Frank Bkanc le 15.05.2019 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    24 sinon rien

    Super il y aura donc 24 personnes pour protéger notre pays. Bravo c'est fantastique surtout Mettez leur un vieux chef bien incompétent qu'on rigole. Non mais sérieusement pensez à deux fois les jeunes avant de vous lancer dans l'informatique

    • Avygael le 15.05.2019 21:51 Report dénoncer ce commentaire

      @Frank Bkanc

      Bah justement, faut se lancer. L'informatique est à la base de tout, de nos jours, et justement, les problèmes de cybersécurité ouvrent la voie à la création de plus d'entreprises actives dans ce domaine.