Jeux olympiques

30 mars 2011 13:11; Act: 30.03.2011 13:19 Print

Davos et St-Moritz veulent les JO 2022

Deux stations grisonnes sont sur les rangs pour organiser les Jeux olympiques d'hiver de 2022.

Une faute?

Les stations grisonnes de Davos et St-Moritz veulent organiser les Jeux olympiques d'hiver 2022. Elles présenteront leur concept jeudi à Swiss Olympics. La candidature grisonne se veut une alternative au gigantisme des projets citadins.

«Nous voulons des jeux plus simples», a déclaré Tarcicius Caviezel, conseiller national libéral-radical et délégué du groupe de travail de la candidature grisonne. Ce groupe est opposé à tout gigantisme.

Les infrastructures à Davos et St-Moritz, ainsi que dans les environs des deux stations, sont suffisantes pour accueillir des Jeux olympiques, estime Gaudenz Domenig, directeur du projet de candidature et membre du conseil d'administration du HC Davos.

Seules quelques installations devraient être construites spécialement pour les jeux. Il s'agit principalement des villages olympiques dans les deux stations et d'un stade de glace provisoire à Davos.

Soutiens politiques

Le projet grison est soutenu par les milieux politiques et touristiques, ainsi que par le gouvernement cantonal. Swiss Olympics doit examiner les candidatures d'ici novembre avant de décider si la Suisse sera candidate et avec quelle région.

A part les Grisons, Genève, Berne et le Valais ont signalé leur intérêt. Il n'est toutefois par certains que ces candidats potentiels présenteront effectivement un projet. Le délai pour déposer un dossier de candidature est fixé à jeudi.

Si Swiss Olympics retient la candidature de Davos et St-Moritz, les citoyens du canton devront se prononcer, a indiqué le conseiller d'Etat grison Hansjörg Trachsel. Les Chambres fédérales auront aussi leur mot à dire.

(ats)