Suisse Eole

11 avril 2019 11:42; Act: 11.04.2019 11:45 Print

De meilleures mesures des vents réclamées

Suisse Eole souhaite que le potentiel éolien de certains sites soit mieux évalué. L'association mentionne des écarts «parfois significatifs» entre les mesures.

storybild

L'éolienne de Collonges a été installée en 2005. (Photo: Keystone)

Une faute?

Suisse Eole prend l'exemple de l'éolienne de Collonges (VS) et qui produit en moyenne 4,7 millions de kilowattheures (kWh) par an. Or selon les données de l'Atlas des vents (de l'Office fédéral de l'énergie), l'installation ne produirait que 0,64 million de kWh, soit sept fois moins, relève jeudi Suisse Eole. L'association pour la promotion de l'énergie éolienne cite d'autres cas où de «grandes différences» ont été constatées, comme avec les projets de parcs éoliens vaudois dans la Vallée de Joux ou à Sainte-Croix. Pour Suisse Eole, des «mesures détaillées sont indispensables» pour évaluer le potentiel d'un site.

Vents pas comptabilisés

Pour établir un atlas des vents, les conditions de vent doivent parfois être modélisées sur de longues distances à partir des points de mesure existants, «ce qui peut entraîner des écarts importants par rapport aux conditions de vent effectives», poursuit Suisse Eole. L'association relève également que l'atlas actuel de l'OFEN ne tient pas compte de l'ensemble des vents. «Les vents thermiques en particulier ne sont pas comptabilisés», comme avec l'exemple de Collonges, explique-t-elle.

Pour Suisse Eole, la carte des vents disponible en 2004 pour une grande partie de la Suisse contenait, elle aussi, des valeurs de vent «beaucoup trop faibles». Le potentiel éolien des régions du Plateau suisse était notamment inconnu à l?époque, affirme l'association. Suisse Eole est l'association pour la promotion de l'énergie éolienne en Suisse. Elle a été créée en 1998 et compte actuellement près de 300 membres. Son siège romand se trouve à La Sagne (NE).

(nxp/ats)