Zurich / Saint-Gall

23 novembre 2016 19:53; Act: 24.11.2016 08:12 Print

De mystérieux vols de nuit intriguent les autorités

Plusieurs avions ont survolé en octobre la région de la Linth, située entre le lac de Zurich et celui de Walenstadt. Ni Skyguide, ni l'armée de l'air ne sont au courant. La politique s'en mêle désormais.

Une faute?

L'affaire est mystérieuse: des appareils à hélices ont été entendus durant deux nuits au mois d'octobre dernier. Les avions venaient d'Uznach (SG) et se dirigeaient vers le canton de Glaris, écrit la «Südostschweiz», qui précise que le bruit émis a été perçu dans toute la région de la Linth, qui s'étend du lac de Zurich au lac de Walenstadt, ainsi que dans la région glaronaise.

Jusqu'à présent, personne ne sait réellement qui se trouve derrière ces vols «à basse altitude». Contacté, Skyguide explique que les nuisances sonores décrites pourraient provenir d'un Antonov AN-12. Mais ni le contrôleur aérien, ni l'armée de l'air suisse ne sont au courant d'un vol de ce type d'appareil lors des deux nuits en question. Skyguide peut par ailleurs exclure les vols postaux, qui sont pourtant uniquement effectués de nuit.

«La douane n'a effectué aucun vol»

Contacté par la «Toggenburger Zeitung», le porte-parole de l'administration fédérale des douanes, David Marquis, ne peut pas non plus lever le voile sur ce mystère: «La douane n'a effectué aucun vol les deux soirs en question dans la région de la Linth.»

Selon des recherches de la «Südostschweiz», l'entreprise Skyguide a été contactée à plusieurs reprises par des habitants de la région concernée. «Cette affaire est vraiment mystérieuse», avoue le porte-parole Vladi Barrosa. Hansjörg Egger, expert en aviation civile et militaire, pense qu'il doit s'agir ici de vols illégaux. «Soit les personnes concernées veulent économiser les redevances de survol ou alors l'avion n'est tout simplement pas autorisé à survoler la région pour des questions techniques, par exemple.»

Pas de réponse avant début 2017

La conseillère nationale Barbara Keller-Inhelder (UDC/SG) veut en avoir le coeur net. La quadragénaire, membre de la commission de la politique de sécurité, a demandé qu'on lui explique pourquoi des machines à hélices dont personne ne sait rien survolent la Suisse de nuit. Elle ne s'attend pas à avoir une réponse avant début 2017.

(vro/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dan le 23.11.2016 20:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Armée Suisse ou bureaucrate?

    C'est clair qu'avec une garde aérienne assurée pendant les "heures de bureau" la Suisse fait office de trou d'emmental! Y a qu'ici qu'on peu voir un truc aussi dingue! Et pendant ce temps, personne ne s'inquiète..

  • le 23.11.2016 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ici et là

    Bon ben par élimination c'est pas les avions de notre armée. Vu l'heure des vols suspects hein...

  • Diams le 23.11.2016 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    On se sent plus en sécurité maintenant que l'on sait que personne sait qui vol la nuit....

Les derniers commentaires

  • Postal le 24.11.2016 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pas fini vos connerie !

    Et ça recommence, au dessus de Vallorbe, jeudi 21.11.2016, 20h19

  • Marc le 24.11.2016 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ben là!!!

    De soucis à se faire pour les centrales nucléaires. Il semblait pourtant qu'elles étaient protégées en cas d'attaques avec un avion.... et on ne détecte même pas les avions?!!!?

  • jeff le 24.11.2016 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nous sommes les meilleurs..

    comme disait ueli maurer nous avons la meilleure armee du monde. alors nos cf UDC devraient pouvoir nous repondre de suite.. vive l armee

  • Cayatta le 24.11.2016 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux

    Bon les gars on se détend, les vol de nuit en VFR pour les petit avions ça existe et on est pas obligé d'allumer son transpondeur en espèce aerien GOLF don on se calme. C'est peut être simplement un vol privé d'un petit avion! Vous informez la police et les douanes quand vous prevu votre voiture privée??? Bah l'aviation privé c'est pareil. Je sais de quoi je parle j'ai une licence PPL alors on se détend....

  • Paul Dupont le 24.11.2016 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur

    La surveillance de nuit, ça pourrait être une occupation pour les cours de répétition...