Licenciements

02 juillet 2018 14:57; Act: 02.07.2018 16:55 Print

OVS: employés et Unia à Venise pour un plan social

Des employés de la chaîne se sont rendus au siège de l'entreprise italienne pour demander des compensations suite à la fermeture des magasins OVS en Suisse.

Une cinquantaine de vendeuses ont fait le déplacement avec l'aide d'un syndicat. (Unia)
Sur ce sujet
Une faute?

Au terme de la procédure de consultation, la société Sempione Fashion, qui gère les 140 boutiques OVS de Suisse, a confirmé la résiliation des contrats de travail de tous ses employés, la semaine dernière. Si l'employeur annonce quelques mesures de reclassement pour certains employés qualifiés, le syndicat Unia continue de réclamer un plan social.

De Suisse à la banlieue de Venise

Pour faire entendre cette revendication, une cinquantaine d'employés partis de Suisse ont manifesté ce lundi au siège italien d'OVS, à Mestre, près de Venise. Ils espèrent obtenir des compensations pour les 1180 collaborateurs licenciés. Les manifestants dénoncent des dysfonctionnements dans le dialogue avec le groupe italien et son CEO Stefano Beraldo. Soutenus par Unia, ils demandent notamment des indemnités de départ selon l’ancienneté, l’âge et la situation familiale, ainsi qu’un soutien pour retrouver un emploi.

(rmf)