Zurich

02 février 2011 11:50; Act: 02.02.2011 23:54 Print

Des «tueurs» de natels sévissent dans les trains

De plus en plus de pendulaires, excédés par le bruit des téléphones portables de leurs voisins, neutralisent les appareils à l’aide de gadgets illégaux.

storybild

Brouiller les conversations téléphoniques dans les trains est strictement illégal et amendable. (Photo: Keystone)

Une faute?

M.C.*, une paisible Zurichoise adepte de lectures, en avait marre de subir ce qu’elle qualifie elle-même de «torture». Elle ne supportait simplement plus le déferlement incessant du bruit des portables et des conversations bruyantes qui s’y échangeaient, lors de son voyage matinal de la banlieue zurichoise vers le centre-ville.

C’est sur internet qu’elle a trouvé le moyen de mettre un terme à tous ces désagréments. Pour 150 francs. Un «cell phone jammer», un appareil de brouillage d’ondes, comme il en existe des dizaines dans n’importe quel magasin online. Ce gadget émet de puissantes ondes qui brouillent et bloquent les conversations téléphoniques dans un rayon de dix mètres.

«Je peux enfin lire en paix»

M.C: est enchantée «C’est génial. Depuis que je possède ce truc, je peux lire en paix». Elle n’est pas la seule. Lorsque les CFF ont décidé de supprimer leurs voitures «silence» sur les grandes lignes, l’internet a retenti d’appels prônant l’achat de ces «brouilleurs, bien moins coûteux qu’un abonnement général de première classe», selon ses adeptes.
A l’Office fédéral de la communication (OFCOM), on n’est pas étonné. Le problème a été identifié depuis belle lurette.

Deborah Murith, sa porte-parole, confirme qu’il y a régulièrement de tels incidents dans les trains. Or ces appareils high-tech, développés à l’origine par les services de contre-espionnage, sont «strictement illégaux». Selon l’OFCOM, porter sur soi un tel appareil peut être puni de prison et/ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 100'000 francs. Les CFF sont sur le qui-vive, eux aussi. Pour Reto Kormann, son porte-paroles, il est cependant «souvent difficile de déterminer si le portable a rendu l’âme faute de jus ou en raison d’ondes hostiles».

* Nom connu de la rédaction

(Daniel Waldmeier /rga)

Les commentaires les plus populaires

  • Riviera le 02.02.2011 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Y'en a marre de ces téléphones!

    C'est très bien! Je ne compte plus les fois où j'ai dû subir l'écoute de la vie privée des gens pendant ma demi-heure de trajet en train.

  • phonebiper le 02.02.2011 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Cool

    C'est génial ça :P

  • Clavich le 02.02.2011 21:16 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre petit !

    Vous voulez avoir la paix? Vous ne supportez pas le bruit? Alors prenez une voiture électrique, taisez-vous en roulant, fermez bien les fenêtres, éteignez la radio et votre propre Natel. Du moment que vous êtes d'accord de partager un coin avec du monde, vous êtes d'accord aussi d'en supporter les conséquences !

Les derniers commentaires

  • automobiliste le 03.02.2011 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    @isabelle Bonjour la sécurité!

    Et en cas de panne de réseau GSM (ça arrive) les trains se rentrent dedans ? Je trouve incroyable que les CFF ne prévoient même pas un moyen de communication sûr avec les conducteurs. Ca donne vraiment pas envie de prendre le train.

  • Isabelle le 03.02.2011 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et la sécurité dans tout ça?

    Bossant aux CFF, je peux vous dire que tous les mécaniciens et agents de trains communiquent entre eux et avec les centres de gestions par téléphone portable. Je trouve donc irresponsable le geste des personnes qui brouillent les pistes des portables. Imaginez qu'en cas d'urgence on ne puisse pas agir à cause de cela ! Par contre, j'admets que je n'aime pas aussi profiter des conversations de tout le monde (entre eux ou au téléphone). Il y a un fort manque de respect. Et je regrette aussi les voitures silence.

    • matogrosso71@gmx.com le 21.02.2011 05:34 Report dénoncer ce commentaire

      Des wagons

      Alors vous n'avez qu'à introduire des wagons "sans téléphone portable" à l'instar des wagons "non-fumeurs" d'autrefois. Quoi que non fumeur je préférerais voyager dans un wagon fumeur que dans un wagon infesté par le téléphone portables....!

  • Claude C. le 03.02.2011 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    J'en veux un!! et vite!

    J'en veux un et vite! Ou peut-on se procurer cet appareil salvateur?

  • jp1217 le 03.02.2011 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    encore moins cher

    Il est indiqué que ce genre d'appareil coute dans les 150.- CHF. Ben en faisant une simple recherche avec Google, j'ai ai trouvé un (à 22.5 euros, soit environ 30 CHF, donc bien moins cher qu'anonncé

  • Marc le 03.02.2011 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut changer la loi

    Elle n'est plus adaptée. Si on peut difficilement interdire les natels, il faut autoriser les jammers. Après tout le tapage diurne est punissable aussi mais on ne peut pas faire venir les gendarmes dans le train chaque fois qu'un mal élevé fait trop de bruit. Paradoxalement le jammer est donc la seule solution pour faire respecter la loi, raison pour laquelle il faut l'autoriser le plus rapidement possible.

    • carldasteve le 03.02.2011 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      C'est le Far-West !

      Il n'en vient pas au peuple de se faire justice tout seul ! Pourquoi pas une télécommande qui permetterai de baisser le son de la télé des voisins ou un boitier qui réduirait la vitesse des voitures qui nous semblent rouler trop vite ??!! Je proposerai aussi une seringue, afin d'euthanasier les chiens qui nous semblent dangereux...