Bâle et Zurich

10 juillet 2019 11:16; Act: 10.07.2019 15:36 Print

Activistes libres après leur coup contre des banques

Lundi soir, 80 personnes ont manifesté devant les sièges de deux banques suisses, à Bâle et Zurich. Certains activistes écologistes ont déjà recouvré la liberté mardi.

storybild

A Zurich, plusieurs activistes écologistes ont protesté lundi soir. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La police a remis en liberté mardi soir et mercredi la plupart des activistes écologistes qui avaient bloqué lundi les entrées des sièges de Credit Suisse à Zurich et d'UBS à Bâle. Au total, 83 personnes avaient été arrêtées.

A Zurich, la police avait interpellé 64 personnes de 15 à 65 ans. Trois adolescents ont été confiés à la Justice des mineurs. Quatre activistes ont été libérés mardi soir. La procédure pénale qui les concerne se poursuit, indique le Ministère public zurichois.

Mercredi matin, 54 adultes ont été condamnés par ordonnance pénale, certains pour contrainte, d'autres pour effraction. Ils ont aussitôt été remis en liberté, précise le Ministère public. En outre, l'une des personnes libérées a vu son cas transféré à la justice de son canton.

Deux activistes en préventive

La procédure pénale suisse prévoit la possibilité de détenir des suspects durant 48 heures. Au-delà, ils doivent être libérés, à moins d'une demande de détention préventive.

Tel est, en l'occurrence, le cas de deux personnes qui restent donc en détention. Le Ministère public a demandé leur placement en préventive en raison d'un risque de collusion et de fuite.

Les 61 activistes interpellés lundi à Zurich sont 29 hommes et 32 femmes. 44 personnes sont de nationalité suisse. Onze sont allemandes, deux sont autrichiennes et deux autres sont françaises. Pour deux activistes, la nationalité reste inconnue.

Peu de Suisses à Bâle

A Bâle, les 19 personnes interpellées ont été soumises à un contrôle d'identité, indique le Ministère public de Bâle-Ville. L'autorité d'enquête a ouvert une procédure pénale pour contrainte, émeute, dommages à la propriété, effraction et empêchement d'accomplir un acte officiel. L'enquête est fastidieuse et se poursuit, précise le Ministère public.

La police de Bâle-Ville a toutefois procédé mardi soir aux premières libérations de suspects. Les autres activistes arrêtés devaient être remis en liberté avant la fin de la journée de mercredi, après de nouveaux interrogatoires.

Sur les 19 personnes - 12 hommes et 7 femmes - arrêtées devant le siège bâlois d'UBS, seuls deux sont domiciliées dans la région bâloise, ajoute le Ministère public. Cinq suspects sont suisses, neuf sont allemands, deux sont finlandais. La police a aussi enregistré une personne de nationalité américaine, une de nationalité autrichienne et une de nationalité grecque. Les suspects sont âgés de 19 à 37 ans.

Grévistes du climat solidaires

A travers leur action, les protestataires demandaient à la place financière suisse de ne plus investir dans le charbon, le pétrole et le gaz. Ils accusent les grandes banques suisses de financer des actions nuisibles pour le climat.

Les élèves du mouvement de la Grève du climat se disent «solidaires» avec les activistes interpellés. «Pour nous, chaque action de protestation contre des destructeurs du climat comme Credit Suisse et UBS est justifiée. écrivent-ils dans un texte publié mercredi par le «Tages-Anzeiger».

Soutien de Greenpeace et Campax

Greenpeace s'est exprimé dans le même sens. Dans un communiqué, l'organisation de protection de l'environnement remercie les activistes «pour leur engagement courageux pour davantage de protection du climat et, ce faisant, pour un avenir valant la peine d'être vécu pour tous».

L'organisation suisse Campax a lancé une collecte de dons pour aider les activistes condamnés à payer la sanction pécuniaire dont ils sont frappés. Ceux dont le casier judiciaire était vide jusqu'à présent doivent s'acquitter de 800 francs, précise Campax qui critique la «démesure» des sanctions et de la détention infligées «pour une action pacifique».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Riz le 10.07.2019 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erreur

    Mal parqué c'est la grosse prune assurée ! Vous bloquez la circulation, une entreprise, des transports en commun....Rien. Cherchez l'erreur !

  • Panurgicus le 10.07.2019 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Les rires

    Leur coup contre des banques...Mouhahahahahahaha! Les banques sont ébranlées...

  • John Mouge le 10.07.2019 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Bêêêê

    Une des raisons qui fait que j'ai retiré mon argent des banques. Les laisser faire mumuse avec mon argent et en plus devoir payer des frais??? Y'a pas comme quelque chose qui vous dérange ?

Les derniers commentaires

  • Mise En Perspective ! le 10.07.2019 22:53 Report dénoncer ce commentaire

    Guignolade !

    Je préférerais que les décision démocratiques votée par le peuples soient suivies d'actions (contrairement à la limitation de la libre circulation) plutôt que l'on s'occupe de condamné (ou pas) les guignolades sans conséquences comme l'occupation de locaux par des activistes en mal d'activité ! Dans une démocratie, ce qui compte c'est le vote de la majorité, nous ne sommes plus en démocratie et l'occupation de quelques locaux pendant quelques heures n'y changeras riens !

    • Fabienne le 12.07.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut renseigner le peuple pour ça...

      C'est "amusant", parce que dans les forces de l'ordre qui nous ont arrêtées, plusieurs s'excusaient de devoir le faire et nous remerciaient de notre action, conscient.e.s de l'urgence de la situation, de l'absurdité de notre fonctionnement national et global à vouloir faire du profit à court-terme en faisant l'autruche sur la catastrophe qui nous arrive dessus... "Oui, que les autres pays donne l'exemple, on arrêtera après avoir fait un peu plus de profit !"... Et la survie de l'espèce, ça vous parle ? Vous avez des enfants ?L'envie de finir vos jours autrement que déshydraté par une canicule?

  • Nura Cibralic le 10.07.2019 22:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    réfléchissez d'abord

    Très mauvais fason à régler problème des changements climatiques

    • Fabienne le 12.07.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

      Du coup ? Quoi faire ?

      Que faudrait-il faire selon vous ? (Je vous avoue qu'après deux ans à avoir exploré d'autres solution, j'en arrive à ce genre d'action par dépit de ne rien avoir trouvé d'autre. Et ces deux ans passé à parler avec des expert.e.s du climat ou de la finance, des politicien.ne.s, des cadres de banque, ... ont un tout petit peu été réfléchies... mais peut être avez-vous une solution miracle à laquelle on n'a pas pensé, si oui, on s'y mets plus que très volontiers ! Mettre notre santé en danger pour avoir un espoir de voir vivre nos enfants n'est pas un plaisir ni un passe temps...

  • Marie le 10.07.2019 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Justice de bisounours

    Justice de bisounours; c'est quoi le message au peuple, la désobéissance civile ne sera pas punie. Vous voulez chaos? C'est incivilités perpétrées par enfants pourris gâtes sans la moindre éducation doivent être remis dans le droit chemin. Si les parents ne les éduquent pas c'est à la société de sévir pour leur apprendre les règles du vivre en société. La c'est leur donner raison pour qu'ils recommencent c'est inacceptable et indigne d'une vraie justice. Ces jeunes doivent être encadrés pour qu'ils devient des adultes responsables.

    • Fabienne le 10.07.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

      Réflexion de bisounours

      Wow, tant d'ignorance en un message ! Non seulement on a été jugé et condamné.e.s, mais nous étions aussi de tout âges (16-65), milieux (étudiant.e.s, cadres, employé.e.s, indépendant.e.s, ...). "Sans la moindre éducation"... wow, on se demande qui vient de passer une semaine à enchaîner les conférences de spécialistes du climat et de la finance avant de se décider à agir et à mettre son corps en danger ! Pitié, un peu de remise en question !

    • TAGADA le 10.07.2019 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo Fabienne !

      Bilan ? Nada !

    • Solution(s) alternative(s) bienvenue(s) le 12.07.2019 12:59 Report dénoncer ce commentaire

      Fabienne

      Critiques constructives bienvenues (c'est à dire avec proposition de meilleures choses à faire). Je crois qu'ici personne ne va remettre en question la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement climatique (consensus scientifique à 97%) ni les conséquences dramatiques à venir sans changement de cap (cf. rapports du GIEC), vos désaccord doivent probablement concerner les méthodes employées... Alors que faire quand la place financière suisse est responsable de 2% des émissions globales là où le peuple entier en provoque 0.1% ?Et que la première triple ses investissement fossile?

  • Roger g le 10.07.2019 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Contre productif

    Il y a visiblement beaucoup de monde qui se cherche une cause, très trendy. Cet activisme est juste contre productif à mon point de vue. Que ces gens s'engagent en politique au lieu de les briser à tout le monde en bloquant les citoyens.

    • Pierre M., Genève le 10.07.2019 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Roger g

      En politique, en plus, on touche des rentes, qu'on soit bon ou mauvais d'ailleurs!

    • Fabienne le 10.07.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Solution de dernier recours

      Bonjour, un des beaux côtés de notre fonctionnement politique Suisse est son inertie, qui évite les perpétuels changement de direction qu'on peut observer chez nos voisins, cependant avec un peu d'information on se rend compte que la situation actuelle est trop urgente pour souffrir de cette inertie. Mes ami.e.s qui ont pris la direction de la politique nous confortent dans cette idée et nous encouragent. On souhaite tou.te.s vivre tranquillement, et heureu.se.x, le plus tôt on peut arrêter de faire ces actions, le mieux ce sera !

  • John Mouge le 10.07.2019 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Bêêêê

    Une des raisons qui fait que j'ai retiré mon argent des banques. Les laisser faire mumuse avec mon argent et en plus devoir payer des frais??? Y'a pas comme quelque chose qui vous dérange ?

    • Marie le 10.07.2019 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Mouge

      N'oublie pas d'annoncer sur FB quand tu seras absent, les voleurs s'en réjouissent déjà

    • Le welche libéral-PLR le 10.07.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Mouge

      La qualité ça se paie !

    • Mise En Perspective. le 10.07.2019 22:57 Report dénoncer ce commentaire

      @Le welche libéral-PLR

      Quelle qualité ? Les banques ont vécu avec des prestations lamentable parce que des étrangers venait planquer leur argent et gagnait surtout ce qu'ils ne payait pas au fisc. Maintenant que c'est un peu fini, avoir un beau costard et un beau sourire cela va être un peu juste comme prestation de qualité pour des gens qui comparent les gains et les frais.

    • Mendrisiotto le 10.07.2019 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Mouge

      Un millionnaire en détresse la.

    • @ Paul le 11.07.2019 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le welche libéral-PLR

      La bêtise et l' ignorance humaine aussi!!