Agression en Allemagne

05 février 2011 20:10; Act: 06.02.2011 19:04 Print

Des écoliers suisses attaquent un couple

Quatre ados bernois ont attaqué un couple à Berlin, en Allemagne, vendredi. Les jeunes gens ont été arrêtés. Une enquête a été ouverte.

Une faute?

Quatre adolescents bernois ont agressé un couple dans les rues de Berlin lors de leur voyage de classe. Ils leur ont volé de l'argent et un téléphone portable, et les ont légèrement blessés. Après avoir été arrêtés par la police pour vol qualifié, ils ont été relâchés et sont rentrés en Suisse.

L'agression s'est déroulée tôt vendredi matin dans le quartier de Prenzlauer Berg. Les quatre adolescents suisses ont jeté l'homme de 38 ans à terre puis attaqué la femme, âgée de 27 ans, qui est aussi tombée au sol, a indiqué la police de la ville.

Légèrement blessé, le couple a remarqué qu'il lui manquait un porte-monnaie et un téléphone portable. Il a aussitôt appelé la police, qui a réussi à mettre la main sur le groupe d'étudiants.

Les quatre garçons sont âgés de plus 18 ans. Ils viennent tous du canton de Berne, a confirmé samedi un porte-parole de la police berlinoise, interrogé par l'ATS, sans préciser de quelle école ils venaient.

Règle de conduite

Directeur de l'instruction publique du canton de Berne, Bernard Pulver a souligné que la police a ouvert une enquête et qu'il y a encore présomption d'innocence. Il considère de tels dérapages comme inacceptables.

Il a déclaré que ces élèves n'avaient pas posé de problème jusqu'ici. S'exprimant dimanche soir lors de «Forum», sur les ondes de la Radion suisse romande, il a souligné que leurs parents sont «très surpris».

Il a aussi affirmé qu'une «règle de conduite écrite» a été remise aux élèves lors du voyage et que deux enseignants accompagnaient le groupe. «Donc tout a été fait selon nos mesures de prévention, lequelles ont été renforcées après l'incident de Munich.» En juin 2009, trois adolescents de Küssnacht (ZH) avaient tabassé cinq personnes.

Prévention toujours utile

M. Pulver a souligné que les quatre Bernois sont âgés de plus de 18 ans et donc majeurs: «On ne peut pas leur interdire de sortir». Et de s'interroger sur une éventuelle interdiction de tels voyages. «Ce débat sera mené dans les écoles», a-t-il précisé.

Le directeur de l'instruction publique bernoise a aussi rappelé que 99,9% des élèves ne posent pas de problème lors de tels voyages. Selon lui, il reste nécessaire de faire de la prévention et de dire clairement que de tels actes sont inacceptables.

Précédents à Rome et Munich

Cette affaire rappelle celles survenues à Munich et Rome. L'automne dernier, trois élèves genevois, sous l'emprise de l'alcool, avaient agressé un serveur dans les rues de la capitale italienne pour lui voler de l'argent. Arrêtés, les deux jeunes, majeurs au moment des faits, avaient été condamnés à 20 mois de prison avec sursis ainsi qu'à 400 eurs d'amende. Leur camarade mineur n'a pas encore été jugé. A Genève, ils ont été exclus provisoirement de leur école.

A Munich, c'est également dans le cadre d'un voyage d'étude que trois adolescents de Küsnacht (ZH) avaient tabassé cinq personnes en juin 2009. La principale victime avait été totalement défigurée sous leurs coups. Agés de 16 ans au moment des faits, les trois jeunes ont été condamnés en novembre dernier à des peines de prison de 7 ans, 4 ans et 10 mois et 2 ans et 10 mois.

(ats)