Fêtes

24 décembre 2018 10:26; Act: 24.12.2018 10:34 Print

Des idées pour un Noël écologique

L'énorme gaspillage entourant cette période de l'année est pointé du doigt. Des associations proposent des manières de fêter plus simplement.

Sur ce sujet
Une faute?

La frénésie des achats de cadeaux de Noël rebute une part croissante de la population. Dénonçant la surconsommation liée à cette période, des associations proposent des idées pour passer des fêtes plus écologiques, éthiques, ou plus simples.

L'énorme gaspillage entourant cette période de l'année est notamment pointé du doigt.

En Suisse, chaque habitant produit plus de 700 kilos de déchets chaque année. La quantité totale de déchets urbains a ainsi triplé depuis 1970.

«Nous n'avons pas de chiffres spécifiques pour la période de Noël, mais il est clair qu'entre les emballages de nourriture, le papier cadeau, le gaspillage alimentaire et les sapins, il y a fatalement un pic», explique Laurianne Altwegg, responsable Environnement, Agriculture et Energie de la Fédération romande des consommateurs (FRC).

Ateliers de bricolage

Certains refusent toutefois cette fatalité et suggèrent des idées pour fêter Noël différemment. L'association Zero Waste Switzerland propose par exemple depuis 2016 des ateliers de bricolage «zéro déchet» pour fabriquer des cadeaux les plus respectueux de l'environnement possibles.

Souvent complets, ces ateliers varient leurs approches: «Ils peuvent prendre la forme d'une rencontre-discussion autour de la thématique, d'un speed-meeting, ou encore d'une partie bricolage ou d'échange d'objets», relève Natalie Bino, présidente et cofondatrice de Zero Waste Switzerland.

«Le but est d'activer les gens et de montrer concrètement comment faire pour éviter les déchets, le meilleur déchet étant celui qu'on ne produit pas», poursuit Mme Bino. Sur son site, l'association propose également une liste d'idées cadeaux, ainsi qu'une carte des commerces favorisant le «zéro déchet» en Suisse.

La tendance au zéro déchet s'inscrit dans un mouvement plus large de personnes souhaitant consommer autrement, c'est-à-dire moins et mieux, précise Mme Altwegg.

Que ce soit pour des raisons éthiques, environnementales ou même économiques.

«Cette année a par exemple vu l?émergence d'un Fair Friday en réaction au Black Friday. A Noël, il y a aussi une proportion croissante de gens qui veulent fêter autrement, revenir à des choses plus simples et ne pas céder à la frénésie de la surconsommation qui règne à cette époque de l?année», poursuit la responsable de la FRC.

Moins produire

«L'objectif zéro déchet est l?un de nos buts, mais notre campagne est plus globale», note pour sa part Morli Mathys, cofondatrice de l'association ArboLife, qui vise à accélérer la transformation sociale et environnementale de la société. «Le but est surtout de réduire la production de nouveaux objets».

Le site cadeausecondemain.ch propose par exemple de s'inscrire pour indiquer à ses proches que l'on s'engage à offrir et que l'on veut recevoir des cadeaux de seconde main, faits maison ou immatériels pour Noël. Depuis le lancement de cette action en 2016, environ 900 personnes se sont inscrites, relève Mme Mathys.

«Nous avons ciblé Noël en constatant l'importance croissante du Black Friday», explique-t-elle. «Noël devrait être une fête où l'on passe du temps avec les gens et non pas stresser avant à cause de la pression des cadeaux».

De son côté, la FRC n'a pas lancé d'action «zéro déchet» spécifique autour de la période de Noël, mais donne chaque année des idées qui vont dans ce sens. «L'objectif est de permettre aux personnes qui le souhaitent de passer des fêtes plus écologiques, plus éthiques ou juste plus simples. Cela va donc au-delà du zéro déchet», précise Laurianne Altwegg.

Cette dernière veut toutefois éviter tout discours moralisateur. «Notre objectif est de parler aux gens qui cherchent à revenir à l?essentiel. Si cela permet d'éviter les cadeaux inutiles qui s'entassent en janvier dans les placards, alors l'objectif est atteint», conclut-elle.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dede le 24.12.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi acheter ?

    Quels déchets ? je n'ai pas de déchets pour Noel... Sapin artificiel, le meme depuis 15 ans, argent en cadeau aux enfants ! pas de d'emballages et pas de déchets !

  • L_homme_de_la_montagne le 24.12.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Feux de bois

    En fin de soirée de Noël, pour réduire le coût du chauffage du mazout, il suffit de foutre son sapin de Noël dans la cheminée...

  • mondialisation ? le 25.12.2018 04:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à méditer sur l'impartialité des médias

    C'est bizarre cette volonté de vouloir supprimer la fête chrétienne la plus importante, alors que les médias se mobilisent pour le Ramadan.

Les derniers commentaires

  • Patrick Martin le 25.12.2018 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si on veut, on peut

    Tout simplement supprimer noël. Plus de déchets, plus de sapins coupés, plus de déplacements en voiture qui polue pour le repas la famille ou l'achat des cadeaux,...

    • Max Muller le 25.12.2018 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patrick Martin

      Hahaha, oui pour l'ecologie et oui il faut faire quelque chose. Tout le monde le dit, mais comme d'habitude personne ne veut le faire. C'est comme de l'énergie renouvelable oui, mais pas chez moi (éolienne)

  • Max Muller le 25.12.2018 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cadeaux forcés

    Normal que les déchets ont augmentés depuis 1070, la population a aussi augmenté. Sapin synthétique réutilisable chaques années, argent pour les cadeaux et pas d'achats inutiles (acheter pour acheter)

  • Nono Kado le 25.12.2018 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pascal Vaire

    Personnellement, je me passerais bien des fêtes. Je revis le 1er janvier...

  • mondialisation ? le 25.12.2018 04:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à méditer sur l'impartialité des médias

    C'est bizarre cette volonté de vouloir supprimer la fête chrétienne la plus importante, alors que les médias se mobilisent pour le Ramadan.

    • essentiel le 25.12.2018 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mondialisation ?

      on peut surtout fêter sans succomber à la frénésie et vouloir une avalanche de cadeaux... un noël tout simple, entouré des gens aimés n'est ce pas plus important que donner et recevoir 42251 cadeaux qui finiront par prendre la poussière dans un coin?

    • Avygael le 25.12.2018 12:05 Report dénoncer ce commentaire

      @mondialisation?

      Où voyez-vous qu'ils proposent de supprimer noël? Premièrement, ce n'est pas le 20min qui fait des propositions, c'est un groupe qui lutte contre la surconsommation et la production de déchets. Deuxièmement, ils ne proposent pas de se passer de fêtes, simplement de penser les fêtes différemment, en tenant compte des déchets qu'on produit. Un nouveau sapin naturel chaque année, par exemple, ça a l'air de rien mais ça en fait, des déchets verts, après.

    • ruedu le 25.12.2018 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mondialisation ?

      je me répète, mais bon... dans un sens on voudrait mettre la chrétienté à la porte, et de l'autre on veut prétendre a ses racines et profiter des congés desquels on profite... faudrait savoir... merci pour les pouces en bas, ne vous gênez pas...

    • s.ade le 26.12.2018 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mondialisation ?

      fête chrétienne ?????

  • moi j'aime Noël le 25.12.2018 04:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non à la pensée unique

    Marrant, mon post ne passe pas...