Services d'urgence suisses

29 août 2018 15:40; Act: 29.08.2018 15:40 Print

Des inconnus publient des données très sensibles

De nombreux services d'urgence de Suisse communiquent de manière non-codée via bipeur. Des hackers en ont profité pour publier des informations secrètes.

storybild

(Photo: Keystone/Ennio Leanza)

Sur ce sujet
Une faute?

«Intoxication avec difficultés respiratoires/inconscient, Avenue de la gare X, 5e étage chez XY.» En cas d'urgence, chaque seconde compte. Raison pour laquelle les centrales optent très souvent pour le bipeur pour alerter les ambulances ou les pompiers. Ces petits dispositifs ont un avantage de taille, écrit ce mercredi «Beobachter»: contrairement aux téléphones portables, les petits messages envoyés via bipeur peuvent également être reçus lorsqu'on se trouve dans un garage ou dans une cave.

Le hic c'est que certains services de secours et corps de pompiers communiquent de manière non-codée. En soi, cela ne pose aucun problème lorsque l'intervention concerne un nid de guêpe chez un privé. Mais la situation se corse lorsque les secouristes interviennent pour des suicides ou des accidents mortels. Dans ce cas, le nom des victimes et l'adresse d'intervention constituent des données hautement sensibles ne devant en aucun cas être rendues publiques.

«Les données ont été interceptées et publiées»

Or selon le média alémanique, c'est exactement ce qui s'est produit récemment. Des données sensibles issues d'interventions dans toute la Suisse ont été publiées sur un site. Le service d'urgence zurichois Schutz&Rettung (SRZ), le plus grand du pays, va porter plainte contre inconnu. Sur le site en question, qui a entre temps disparu, figuraient notamment le nom et l'adresse des personnes concernées.

«Les données ont été interceptées et publiées», explique Roland Portmann, porte-parole de SRZ. «Nous prenons cette affaire très au sérieux. La protection des données est une de nos principales priorités.» Pour Urs Bächtold, directeur de la Fédération suisse des sapeurs-pompiers, la situation est intolérable: «Intercepter de telles données pour ensuite les rendre publiques est scandaleux», a-t-il affirmé à l'agence ats. Il estime que ce se sont les fournisseurs du réseau de bipeur qui doivent garantir la sécurité de l'information.

Vieux bipeurs

Le préposé fédéral de la protection des données, lui, n'est pas du même avis. Selon son porte-parole Hugo Wyler, ce sont les services d'urgence qui doivent s'assurer qu'il n'y ait pas d'abus.

Le SRZ explique que la totalité de sa communication via bipeur sera codée au courant de l'an prochain. Actuellement, cela n'est pas possible parce que les secouristes utilisent des modèles trop anciens ne permettant pas de coder les messages.

(ofu/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Abau le 29.08.2018 15:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Consternant

    Décidement, la connerie est sans limite... Prouver quon est fort en piratant des bipeurs (matos sur le net pour une bouchée de pain) la sanction devrait être à la hauteur de la bêtise de ces gens

  • Flo le 29.08.2018 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et du coup

    Tout le monde se renvoit la balle mais au final c est la patient qui est affiché sur les écrans alors que ça devrait pas être le cas.

  • Laurent Sautier le 29.08.2018 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Loi RGPD et hopitaux publics

    Ca devait arriver! Ma société a mis en place un programme de mise en conformité avec la nouvelle loi européenne RGPD, mais, travaillant avec les hopitaux publics, je confirme qu'ils ne font rien de leur côté: ils communiquent les noms des patients et leur date de naissance en externe alors qu'un no. de dossier suffirait amplement à assurer la traçabilité.

Les derniers commentaires

  • Jacqui le 29.08.2018 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    Urgent rattrapage

    La Suisse a tellement à rattraper pour contrer les cyberattaques, question sommes-nous pas un pays en voix de développement. Terminé les mandats attribués aux petits copains lobbyistes, droit dans le mur. Ruag enterré rien pu faire, belle image, venez chez nous tout est ouvert !

  • NafNaf le 29.08.2018 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais ou va l argent?

    toute cette tune investit dans la recherche et développements :)) même pas un peu pour remplacer des vieux pagers...

  • Silvousplait le 29.08.2018 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ho ?

    La protection des données, en voilà encore une belle hypocrisie .Avec tous les mails et fichiers attachés qui circulent et les mauvaises boîtes aux lettres où ils arrivent. .. C'est comme le serment d'Hipocrite, crate pardon ou certains assermentés. ..Non, soyons sérieux. La protection des données n'existe plus et est violée quotidiennement.Ce sont uniquement des balivernes pour la classe moyenne et petite. En 15 ans, l'informatique laminé la protection des données et la confiance des citoyens.

  • Mister Magoo le 29.08.2018 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Quand l'ignorance prend le pouvoir

    Un Informaticien expert et professeur dans la sécurité informatique au chômage car trop vieux ; malgré les centaines d'offres et une expérience de trente ans . Pendant ce temps les pirates se la pète , bravo à toutes ces entreprises qui regardent les experts de haut et ces apprentis petits chefs frontaliers qui ont la science infuse et laissent le savoir au bord du trottoir .

    • jarod gibbs le 30.08.2018 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mister Magoo

      Si vous êtes si bon, rien ne vous empêche de developer des outils libre ou de les monétiser dans les differents playstores...

  • theo le 29.08.2018 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Urgences

    Si on les rattrape A part qui peuvent adresser des voleur au domicile vide de la personne en urgence draient pays 50 k chf de dommage interet

    • Du Genoux le 29.08.2018 18:00 Report dénoncer ce commentaire

      ??? ???

      En français, ça donne quoi??

    • hein le 29.08.2018 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @theo

      Quoi ?

    • Julie le 29.08.2018 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @theo

      Toi parle quelle langue