Sujet tabou

07 mars 2011 07:51; Act: 07.03.2011 09:01 Print

Des médecins traités pour leur toxicomanie

par Lorenz Hansel - Sujet tabou dans l’univers des soins, la dépendance aux somnifères, aux antidépresseurs ou à l’alcool est bien réelle.

storybild

Certains médecins sont dépendants. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les médecins sont deux fois plus susceptibles de devenir des buveurs à risques que les citoyens ordinaires. Et ils sont enclins à abuser des médicaments. C’est ce qu’a démontré une étude menée dans le domaine médical en 2002.

Mais ces dépendances restent un tabou pour les quelque 30'000 médecins suisses. «Il y a une très grande peur de perdre leur emploi», explique Michael Peltenburg, chef de projet de ReMed, l’offre officielle d’aide de la Fédération des médecins suisses (FMH).

Seuls neuf médecins ont été signalés depuis 2007 en raison d’une toxicomanie. Et la comparaison avec d’autres pays montre que ce nombre reste anormalement bas. Mais les choses sont peut-être en train de changer: deux médecins-chefs d’un hôpital zurichois sont désormais en traitement pour ce genre de problèmes, comme l’a appris «20 Minuten».

Les commentaires les plus populaires

  • EM le 07.03.2011 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Tenir le coup

    Tout est dans le titre ! J'ai fait mes semaines de 70, 80 heures et plus. Impossible à jeun, et même "boostée" il faut lutter pour ne pas tomber. C'est clair que je ne ferais jamais de vieux jours !!

  • mopil le 07.03.2011 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    eh oui !

    Les médecins sont des hommes comme les autres...on s'en aperçoit seulement maintenant ?

  • Eye le 07.03.2011 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Fiesta générale

    Et si ce n'était que les médecins... Il y a aussi la justice, police, conducteurs de trains et autres employés cff, postiers, bref tous ceux qui sont surmenés et doivent faire le boulot de ceux qui se sont fait virés pour cause d'économies. Que tout le monde devienne junkie et que cela est économique est pour le moins discutable.

Les derniers commentaires

  • EM le 07.03.2011 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Tenir le coup

    Tout est dans le titre ! J'ai fait mes semaines de 70, 80 heures et plus. Impossible à jeun, et même "boostée" il faut lutter pour ne pas tomber. C'est clair que je ne ferais jamais de vieux jours !!

  • mopil le 07.03.2011 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    eh oui !

    Les médecins sont des hommes comme les autres...on s'en aperçoit seulement maintenant ?

  • Jack le 07.03.2011 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Conséquences

    On critique toujours les conséquences! Tellement facile! puisqu'il y a une étude, j'espère au moins qu'ils se sont penchés sur les causes et que c'est là qu'ils vont agir... Pourquoi manque-t-on autant de médecins en Suisse?! Salaire? Horaire? Charge de travail? A mon avis, c'est là qu'il faut agir!

  • lulu le 07.03.2011 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    qui veux une ligne de cocaïne ça aide

    Super on comprend pourquoi le coup de la santé augmente. Si le médecin qui doit opérer est complètement stone et qu'il faille le remplacer par un autre qui na pas snifé. On est de plus en plus rassuré de se soigner.

  • Eye le 07.03.2011 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Fiesta générale

    Et si ce n'était que les médecins... Il y a aussi la justice, police, conducteurs de trains et autres employés cff, postiers, bref tous ceux qui sont surmenés et doivent faire le boulot de ceux qui se sont fait virés pour cause d'économies. Que tout le monde devienne junkie et que cela est économique est pour le moins discutable.