Myopathies

07 décembre 2008 06:18; Act: 07.12.2008 06:35 Print

Des millions de francs pour les maladies génétiques

Le Téléthon Suisse a permis de récolter plus de 2,34 millions de francs pour les personnes atteintes de maladies génétiques, ont indiqué les organisateurs.

Sur ce sujet
Une faute?

En France, ce marathon caritatif a débouché sur 95,2 millions d'euros de promesses de dons (147,8 millions de francs).

Comme chaque année, des milliers de bénévoles, sapeurs-pompiers, membres de la protection civile, associations diverses et clubs sportifs se sont mobilisés pour l'occasion. Sur ce résultat, encore provisoire, 2,15 millions de francs proviennent de Suisse romande, 119 519 francs de Suisse italienne, alors que 68 270 francs ont été récoltés sur internet.

"Malgré la crise tant discutée, qui pouvait laisser présager des conséquences négatives (...), le peuple suisse s'est montré encore une fois généreux et sensible à la lutte contre les maladies génétiques rares", indique la Fondation Action Téléthon Suisse dans un communiqué.

Le résultat final de cette 21e édition du Téléthon Suisse sera connu au 30 juin 2008, une fois que tous les dons auront été comptabilisés, précisent les organisateurs. L'an dernier, les 2,4 millions de francs de promesses de dons avaient abouti à une collecte finale de 2,8 millions.

En France, 22#000 manifestations - plus que l'an dernier - ont eu lieu. Ainsi, à Toulouges (sud-ouest), près de Perpignan, plus de 1200 jeunes rugbymen se sont rassemblés samedi sur un terrain de sports, afin de former, selon les organisateurs, la "plus grosse mêlée du monde".

Grâce aux dons recueillis, l'Association Française contre les Myopathies (AFM) va soutenir financièrement 34 opérations de recherche en France et à l'étranger, dont 23 sont en cours.

Une trentaine de pathologies sont concernées, des maladies neuromusculaires dans la moitié des cas, mais aussi une maladie génétique rare du vieillissement accéléré, la progeria (1 naissance sur 4 à 8 millions), ou fréquente, l'infarctus du myocarde.

(ats)