Berne

17 octobre 2019 15:14; Act: 17.10.2019 18:28 Print

Des ours dans le parc naturel du Gantrisch

Les autorités bernoises étudient la possibilité de créer un enclos à ours assez grand dans le parc naturel du Gantrisch.

Berne compte bien garder ses ours en terres bernoises.
Sur ce sujet
Une faute?

Le parc animalier bernois Dählhölzli étudie avec le Canton et la Ville de Berne la construction d'un enclos à ours dans le parc naturel du Gantrisch. L'objectif: que les jeunes plantigrades puissent à nouveau grandir en terres bernoises, sans qu'il faille les donner.

L'idée est d'ériger dans le parc naturel une installation qui soit adaptée à l'espèce, d'une superficie d'environ 50'000 mètres carrés, soit un peu plus de sept terrains de football, ont communiqué jeudi les responsables du projet. Né à l'initiative du canton et soutenu par la Ville de Berne, le concept est développé depuis début 2019 en collaboration avec l'organisation GrantrischPlus SA.

D'ici à la fin de l'année, les responsables du projet veulent déterminer un emplacement puis soumettre une demande au canton. L'accent est mis sur des sites dans les communes de Riggisberg, Rüeggisberg et Schwarzenburg.

Dix ans du Parc aux ours

L'annonce a été faite à l'occasion du 10e anniversaire du Parc aux ours de Berne. Dix ans après son inauguration, il est le premier pôle d'attraction touristique de la ville de Berne, avec 1,8 million de visiteurs par an, a rappelé le zoo de Berne. Cette installation doit également être agrandie.

Le but est de disposer au total de sept installations: quatre dans le Parc aux ours et le zoo de Dählhölzli à Berne ainsi que trois dans le parc naturel du Gantrisch. Selon Bernd Schildger, directeur du zoo de Berne, six à sept installations sont nécessaires pour conserver les ours tout au long de leur cycle de vie, dans le respect de l'espèce, et les faire évoluer auprès des gens.

(nxp/ats)