Suisse

23 février 2020 13:01; Act: 23.02.2020 15:58 Print

Des pesticides interdits dans les légumes importés

Certains pesticides toxiques sont interdits en Suisse. Cependant, les légumes importés peuvent encore contenir des traces de ces produits bannis. Les agriculteurs dénoncent une inégalité de traitement.

storybild

(Photo: Keystone/Christian Beutler)

Sur ce sujet
Une faute?

Les agriculteurs et les consommateurs suisses sont confrontés à un nouveau problème. Après l'interdiction de 12 pesticides toxiques l'année dernière à la suite de plusieurs scandales, il est aujourd'hui clair que la législation suisse est lacunaire.

Les résidus de pesticides peuvent continuer à être présents sur les denrées alimentaires importées, alors qu'ils sont interdits pour cultiver les produits nationaux. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires l'a confirmé à la «SonntagsZeitung» dans le cas du pesticide controversé Chlorothalonil, qui est bannis depuis décembre: «Les aliments provenant de pays tiers où le Chlorothalonil n'est pas interdit peuvent encore contenir des traces de ce pesticide».

Situation «inacceptable»

Cela vaut également pour les autres pesticides, dont l'autorisation a été retirée ces derniers mois, selon une porte-parole de l'Office fédéral. Le président de l'Union suisse des paysans, Markus Ritter, critique vivement le traitement inégal des produits étrangers: «Le fait que des fruits et légumes contenant des résidus de pesticides interdits en Suisse puissent être importés est inacceptable.»

Cela fausse la concurrence et «détruit notre agriculture». «Sans information clair, les consommateurs sont trompés», s'indigne le député PDC. Il craint un nouveau désavantage concurrentiel pour les agriculteurs suisses qui conduirait à une situation grave: «La pratique actuelle menace une vague d'importations de pesticides».

(scl/lom)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tom le 23.02.2020 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma région a du talent

    Mangez local! Calculez et vous verrez que cela ne coûte pas forcément plus chère.. De plus, cela continue à faire fonctionner l'économie régionale.

  • Grincheux le 23.02.2020 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Une nouvelle fois nos autorités baissent le pantalon devant l étranger et roulent les mécaniques envers les résidents. Non seulement on nous prends pour des pigeons mais en plus on enfonce nos agriculteurs. Battez-vous messieurs les agriculteurs on est avec vous

  • Un choix... le 23.02.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Schagresch dou Lidl

    J' achète local chez l' agriculteur du coin et de saison en grande majorité.

Les derniers commentaires

  • Durga le 24.02.2020 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bio bio bio

    Manger local et bio c'est tout. Que tout le monde achète et réclame du bio, et plus aucun agriculteur produira des légumes sous pesticides

    • Paysan le 24.02.2020 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Durga

      Parce que vous croyez bêtement que le bio n'utilise pas de pesticide ? Quelle naïveté.

    • Paysan Bio le 24.02.2020 20:32 Report dénoncer ce commentaire

      @Paysan

      je l'affirme, oui!

  • Marc le 24.02.2020 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    Sécurité alimentaire

    Regardez la dernière vidéo de NouvoFR de la RTS. En Suisse on est autosuffisant dans notre production alimentaire à 60% seulement (40% d'importations), mais on pourrait l'être quasi entièrement si on passait à une alimentation 100% végétale. A l'heure actuelle l'élevage c'est 85% de la pollution liée à notre alimentation. Si on prenait des mesures pour réduire drastiquement notre production, ce serait un réel plus. Et on a tous un pouvoir sur ce plan-là avec ce qu'on choisi de mettre dans notre assiette, pas besoin d'attendre les politiques.

    • Dul le 24.02.2020 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc

      Mais oui, devenons tous vegans et on se bourre de compléments un tout petit peu chimiques et ensuite nous irons tous chez le médecin faire une petite perfusion et nous serons en bonne santé et notre planète sera sauvée !

    • Marc le 24.02.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      Vitamines

      Le seul complèment à obligatoirement prendre c'est la B12, dont 90% de la production mondiale est destinée à supplémenter les animaux d'élevage. Je préfère ne pas filter la mienne à travers le corps de quelqu'un d'autre. Mais bien sûr, tous les omnivores sont en pleine santé et il n'y a que les vegan qui consomment ces milliards de vitamines sur le marché. Ouvrir un peu son esprit et s'informer cela ne tue (plus) personne...

  • Baladin09 le 24.02.2020 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à partir de là....

    ah ah cela fausse la concurrence et détruit notre agriculture...... C'est la seule préoccupation du paysan.... et la santé ??????? non pas la santé voyons...

    • Philosophe le 24.02.2020 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Baladin09

      Voyez-vous, quand on constate que la majorité des gens qui se préoccupent de façon très profonde de la manière que l'on cultive, et il y a un sacré paquet, c'est comme au foot, il y a autant d'entraîneurs que de spectateurs, et que ces connaisseurs autoproclamés utilisent des aliments transformés avec tous les conservateurs (souvent cancérogènes), des produits d'hygiène avec les mêmes pesticides que nous on utilise dans les champs et les produits de nettoyage (wc, lessive, javel etc) sans se soucier là moindre, l'intention de réellement améliorer qqch reste relativement mince....

  • jako le 24.02.2020 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les achats transfronraliers

    Et les achats transfronraliers en France Allemagne Autriche et Italie ? Les pesticides passent la douane en franchise et en détaxe ?

    • pas folle la guêpe le 24.02.2020 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jako

      j'achète en France voisine, mais que du bio, car je me méfie justement.

    • Frelon le 24.02.2020 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @pas folle la guêpe

      En France, on pratique le bio sectorielle, ça veut dire que vous avez pas besoin d'être à 100% bio sur votre domaine mais seulement une culture ou deux mais pas le reste. Ce qui fait que des pdt bio peuvent être plantés après une culture de blé avec pesticides. Cela ne se fait pas en Suisse, soit vous êtes bio ou pas. De plus, la pollution pour aller jusqu'en France donne un bilan plus que insatisfaisant. Mais vous êtes dans le trend, la politique et l'économie jurent que par l'appât du gain, ben vous faites la même chose.

    • talène le 24.02.2020 20:41 Report dénoncer ce commentaire

      @frelon

      ah ben non, si en effet en france le bio n'impose pas que tout le domaine le soit, il est exclu que le produit ait le label bio s'il est sur un terrain qui ne l'est pas depuis au moins 5 ans. C'est pas beau de mentir comme ça.

  • gus le 24.02.2020 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et on s'etonne

    Libre circulation des personnes = coronavirus. Libre circulation de marchandises = pesticides Elle est belle la vie des frontières ouvertes.

    • Rlb le 24.02.2020 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @gus

      Tellement juste !! On peut dire merci à notre politiciens et notre politique, quelle désolation.

    • Negus le 24.02.2020 10:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @gus

      Pas besoin de libre circulation pour la connerie, votre commentaire le prouve.