Canton du Tessin

25 juin 2019 14:30; Act: 25.06.2019 16:55 Print

«Indigne et contraire à tout principe humanitaire»

Des dizaines de requérants d'asile qui exigent des meilleures conditions de vie dans le «bunker» de Camorino (TI), ont entamé une grève de la faim.

storybild

le centre de Camorino fait l'objet de vives critiques depuis des années. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelques dizaines de requérants d'asile se sont mis en grève de la faim lundi soir dans le centre de Camorino (TI). Ils protestent contre leurs conditions de vie, a indiqué mardi le Mouvement pour le socialisme (MPS) dans un communiqué.

«Aucun être humain ne peut accepter que des personnes soient isolées dans des structures comme le bunker de Camorino. C'est indigne et contraire à tout principe humanitaire», affirme le parti d'extrême gauche. Selon lui, la canicule qui règne actuellement rend encore plus insupportable les conditions de vie des requérants.

Le MPS réclame une nouvelle fois la fermeture du «bunker» de Camorino. Il exige que les requérants se voient offrir «des possibilités de logement et de vie dignes».

(nxp/ats)