Berne

16 juin 2014 09:32; Act: 17.06.2014 16:16 Print

Des tests de paternité après chaque naissance?

par N. Glaus/ofu - Le fondateur d'un groupe d'entraide sur Facebook demande qu'un test de paternité soit effectué automatiquement après chaque naissance.

storybild

En Suisse, les tests de paternité ne peuvent être effectués qu'à condition que toutes les personnes concernées la mère, le père et l'enfant (s'il a plus que 15 ans) aient donné leur accord. (Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Une faute?

Selon des experts, il existe dans chaque classe d'école au moins un enfant dont le père n'est pas son père biologique. Un constat qui incite le président du groupe d'entraide sur Facebook «Kuckucksvaterblogs», Ludger Pütz, à demander à l'Etat d'effectuer des tests de paternité systématiquement après chaque naissance. Son but: chaque enfant doit savoir qui il est et d'où il vient. «Les pères non biologiques et les enfants développent une relation entre eux et un jour la vérité fait surface. Tout est alors remis en question.» Selon Ludger Pütz, ces situations peuvent provoquer des catastrophes émotionnelles tant chez le père que chez l'enfant. Le président de «Kuckucksvaterblogs» note également qu'il est très difficile pour un père biologique de voir son enfant si un autre homme a déjà été inscrit comme étant son père légal et que la mère refuse tout contact.

«Inégalité entre hommes et femmes»

Sondage
Les tests de paternité devraient-il être effectués automatiquement après chaque naissance?
44 %
9 %
47 %
880 participants

Oliver Hunziker, président de männer.ch l'association des pères et des mères responsables, ne serait pas opposé à une introduction de test de paternité automatique à chaque naissance: «Cela permettrait d'éviter un bon nombre de disputes et de discussions. De nos jours, certains hommes risquent leur relation pour savoir s'ils sont bien le père biologique de l'enfant.» Au niveau du droit, il existe, selon Oliver Hunziker, une grande inégalité entre hommes et femmes. Les hommes n'ont pas le droit de faire un test de paternité. Un test n'est légal que lorsque la femme - «qui risque de ne pas toujours être honnête» - a donné son accord. En Suisse, les tests de paternité ne peuvent en effet être effectués qu'à condition que la mère et le père aient donné leur accord. Lorsque l'enfant a plus de 15 ans, il doit également donner son aval (voir encadré). Les tests effectués secrètement sont interdits en Suisse et représentent une infraction poursuivie d'office. Par ailleurs, les tests qui n'ont pas été demandés par un juge sont irrecevables devant la justice. Lorsqu'un couple marié a un enfant, le mari est automatiquement inscrit comme étant le père biologique.

Tests «exagérés et pas nécessaires»

Le président de la faîtière des organisations suisses d'hommes et de pères, Markus Theunert, est lui aussi de l'avis qu'il existe en Suisse une grande inégalité entre hommes et femmes dans ce domaine: «De nos jours, seuls les intérêts de la mère sont protégés. C'est inacceptable.» Malgré cet état de fait, Markus Theunert n'est pas convaincu qu'un test de paternité automatique soit la bonne solution. «Ce n'est pas le rôle de l'Etat de faire connaître la vérité aux couples. Si les personnes concernées n'ont aucun doute, alors il n'y a pas de raison pour que l'Etat s'immisce.» Il propose à la place d'accorder le droit aux pères d'effectuer un test de paternité sans qu'ils aient besoin de demander l'autorisation à la mère.

Les tests de paternité automatiques «sont exagérés et pas nécessaires», estime pour sa part Anna Hausherr, de la Fédération suisse des familles monoparentales.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lionel le 16.06.2014 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Pas automatique mais simplifié

    Le test ne devrait pas être automatique, cela reviendrait à dire que toutes les femmes sont infidèles! Mais il devrait être lègal sur simple sur demande du père. Ma fois s'il n'a pas confiance en sa femme c'est son problème.

  • mtx-muli le 16.06.2014 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bizarre

    bizarre les femmes sont pas très d'accord avec cet initiative hahaha quel que chose à vous reprocher? ? des pensions à perde? ?

  • ric67 le 16.06.2014 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne vont pas être déçus !!!!

    Si les chiffres de certaines études se confirment , il va y avoir des explications dans les chaumières !!!

Les derniers commentaires

  • Ennedi le 17.06.2014 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Mec a Raison

    Mr a Raison,y'a Bcps des parents qui payent des pensions et qui ne sont pas les vraies parents,alors si a chaque naissance le Test ce fait,les femmes vont bien ......

  • Mamateva le 17.06.2014 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aie aie aie

    C est depuis que la pilule existe que le nombre de cocu (e) a exploser. Malheureusement je pense que c est ainsi.

  • Jojo La Debrouille le 16.06.2014 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de souci

    Juste pour rappel pour faire des enfants il y a naturellement un homme et une femme donc deux responsables!!!!!!il faudrait peut-être pas l'oublier!!!! Protégez-vous c'est pourtant pas compliqué ,,,, pas de pensions, pas de soucis, que du plaisir

  • Femina le 16.06.2014 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Le retour du patriarcat!

    Heureusement que les tests sans l'accord de la mère sont poursuivis d'office et que cela n'est pas prêt d'être révolu! De plus, si on va voir ailleurs c'est qu'il y a bien une raison, à savoir le conjoint alors les hommes n'ont qu'à assumer leurs erreurs! Non au retour du patriarcat et de la domination masculine, les femmes sont maîtresses de leur corps, n'en déplaise aux machos!

    • yaya.l le 16.06.2014 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      respect un peu

      car tu crois que les toutes femmes sont tous des anges? et les hommes qui trompe leur femme bein dans ce cas la on dit que cest la faute a la femme? il y a aussi des hommes qui sont victime de femmes cruelles. T'en fait parti de ces femmes cruelle? pourquoi toujours mettre la faute a l'homme. et juste je suis une femme et je defend les hommes qui sont avec des femmes infidèles

    • Une femme qui sait rester juste.. le 16.06.2014 19:15 Report dénoncer ce commentaire

      Un peu de bon sens!

      Relis ton texte stp... Qui doit assumer l erreur?? Mais reveille toi!

    • Clement le 16.06.2014 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Faut pas abuser quand même ?

      Se que tu dis est juste le teste de paternité ne dois pas êtres sans l'accord de la mère, après dire que si une femme vas voire ailleurs c'est forcément à cause des erreurs des homme est un peut extrême il y a une raison c'est sur après c un peut facile de généraliser comme ça. Tout homme n'est pas un gros con. Pourquoi avoir des préjugé aussi naze alors qu'on essai de se battre chaque jour pour mettre fin au préjugé ...

    • René le 17.06.2014 00:02 Report dénoncer ce commentaire

      oui, femina

      Bien sur, aller voir ailleurs c'est votre droit le plus absolu. Mais n'exigez pas de votre mari d'assumer votre b..t.rd.

    • Femina le 17.06.2014 08:51 Report dénoncer ce commentaire

      ça mord

      Entre les machos de service et les aliénées du patriarcat victimes du syndrome de Stockholm... Mais sinon à part les insultes de caniveau dignes des machos en rût, vous avez un argument à proposer ?

  • JL le 16.06.2014 15:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conséquences...

    Ont-ils pensé à l'augmentation drastique des avortements si les tests de paternité devenaient systématiques?!...

    • Malicien le 17.06.2014 00:08 Report dénoncer ce commentaire

      votation

      bof, toute façon c'est remboursé !