Transport

19 août 2019 11:16; Act: 20.08.2019 06:53 Print

Les CFF demandent de l'aide à la Deutsche Bahn

La compagnie ferroviaire allemande rénovera près de 100 wagons des CFF. Les travaux seront effectués dans les centres de service de Wittenberge et Neumünster à partir de 2020.

storybild

Les CFF ont fait appel à des entreprises tierces parce que leurs ateliers sont déjà fortement sollicités. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les CFF ont adjugé à la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn (DB) une partie des travaux de modernisation des trains VU IV. Au total, 203 des 496 unités seront remises à neuf pour 90 millions de francs. DB s'occupera de rénover 93 de ces wagons.

La Deutsche Bahn exécutera les travaux en série dans ses centres de service de Wittenberge et Neumünster à partir de 2020, ont annoncé lundi les Chemins de fer fédéraux (CFF) dans un communiqué. L'entreprise Josef Meyer Rail à Rheinfelden (AG) effectue depuis quelques mois une autre partie des travaux, pour un total de quinze voitures.

«Il s'est avéré nécessaire d'adjuger ces travaux à des entreprises tierces parce que les ateliers et installations des CFF sont déjà fortement sollicités par les nombreuses modernisations et révisions simultanément en cours», expliquent les CFF.

Planifié de longue date

Entre 2014 et 2024, les CFF investissent près de 1,5 milliard de francs dans la modernisation de leur flotte, rappellent-ils. A l'exception de ces travaux attribués à la DB, l'ensemble des travaux sont effectués en interne au sein des CFF. Cela signifie que 97% des travaux sont effectués dans les ateliers des CFF, précisent-ils.

La modernisation des voitures VU IV prévoit l'élimination des points de corrosion et la peinture à neuf de leur carrosserie. Les compartiments voyageurs de 1ère et de 2e classes seront équipés de nouvelles moquettes. Certaines tablettes et certains coussins de sièges seront remplacés, détaillent encore les CFF.

«Les travaux de modernisation de 203 VU IV sont planifiés de longue date et n'ont aucun lien avec les événements récents, ni avec les mesures immédiates de contrôle approfondi du fonctionnement des portes», tiennent à souligner les CFF. La planification actuelle prévoit que les voitures VU IV resteront en service jusque dans les années 2030.

Le contrôleur qui a perdu la vie il y a deux semaines à Baden (AG) est resté coincé dans la porte d'un Interregio au moment du départ et traîné par le convoi. Il s'agissait d'un train de type VU IV.

Andreas Meyer critique les syndicats

Lundi, Andreas Meyer, directeur général des CFF, a dû répondre aux questions de la Commission des transports du Conseil des Etats sur l'accident et la manière d'y faire face. Dans une interview accordée à la SRF, il explique avoir montré aux membres de la commission comment les portes, le système de fermeture et le processus d'arrêt seraient vérifiés sur les VU IV. «C'est un travail énorme, qui ne se fait pas du jour au lendemain», note M. Meyer.

Ce dernier critique par ailleurs les syndicats. Il se dit personnellement troublé que l'accident tragique de Baden ait été l'occasion de revendications syndicales. «J'ai trouvé ça déplacé. Mais je pense aussi que c'est dû au choc que tout le monde a subi».

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Dabord Suisse le 19.08.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @CFF

    J'espère simplement, qu'avant de donner ces travaux à la DB, que l'on a d'abord cherché des ateliers de réparations en Suisse!! 90 millions auraient fait du bien à l'économie Suisse...

  • Christian le 19.08.2019 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Agenda est en Braille!

    Et la DB fait comment avec ces travaux? pour arrive à les faires et a dépanner les CFF? franchement le staf directeur est responsables de ces incident et l'incapacité à planifier le travail !

  • mfit le 19.08.2019 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stay Swiss Guys !

    Et pourquoi pas Stadler ? Pourquoi ?

Les derniers commentaires

  • Simeon Vevey le 20.08.2019 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste choix

    On prend ou les coûts sont corrects par rapport au travail à fournir. Nos ouvriers ont des salaires trop élevés...

  • Bon ben, ça c'est fait ! le 19.08.2019 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    On comprend mieux !

    On comprend mieux pourquoi on se retrouve avec 4% de portes potentiellement mortelles car non fonctionnelles sur un type de wagon. Il faut continuer de donner le travail d'entretiens et de rénovation au moins distants. On est au moins sur comme cela qu'on continuera à garantir une qualité constante. Je ferais bien attention ou je mets les pieds la prochaine fois que je prendrais le trains.

  • Titus le 19.08.2019 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    D' la .....

    Du bon boulot fait les les migrants de Merkel après deux semaines d' Apprentissage. Pour 8 euros de l' heure.

  • Lolo2 le 19.08.2019 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte aux CFF

    Monsieur Mayer est complètement malade???y a t il pas des entreprises Suisse capable de faire le travail sans donner à des allemands qui font que critiquer la Suisse ,ça suffit de nous prendre pour des cons ??

  • Claude52 le 19.08.2019 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gags

    Et les salaires de la direction,ils sont payés par les allemands ? Donnez les travaux à BOMBARDIER en même temps il nous livrerons les trains fantômes !