Mobilité en Suisse

22 octobre 2018 12:48; Act: 22.10.2018 13:29 Print

Deux fois plus de transports qu'en 1970

Depuis 50 ans, les prestations de transport ne cessent de se développer. Et ce, jusqu'à doubler leur nombre selon l'OFS.

storybild

Depuis 50 ans, les prestations de transport ne cessent de se développer. Et ce, jusqu'à doubler leur nombre selon l'OFS. (Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

En près de 50 ans, les prestations de transport ont plus que doublé en Suisse. La route reste en tête. En 2016, la prestation du trafic routier motorisé privé était cinq fois plus élevée que celle du rail.

Les prestations de transport indiquent les trajets parcourus par des personnes sur le territoire, qui sont mesurés en personnes-kilomètres. En 2016, ce sont ainsi 132,6 milliards de personnes-kilomètres qui ont été parcourus sur les routes et les rails suisses, selon des chiffres publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Ce dernier souligne qu'environ les trois quarts, soit 98,9 milliards, relèvent du trafic routier motorisé privé, qui comprend les voitures, les motocycles et les cars privés. Vient ensuite le rail avec 20,8 milliards de personnes-kilomètres. La part des transports publics routiers se monte à 4,5 milliards; celle de la mobilité douce (déplacements à vélo ou à pied) à 8 milliards.

Depuis 1970, les prestations de transport du trafic individuel motorisé et des transports publics ont plus que doublé, écrit l'OFS. Dans le même temps, passant de 1,38 million à 4,52 millions en 2016.

Distances parcourues

Les transports publics font meilleure figure en ce qui concerne les prestations kilométriques. Mesurées en véhicules-kilomètres, trains-km ou course-km, elles correspondent aux distances parcourues en une année par les véhicules sur le territoire suisse. En 2017, la prestation des chemins de fer s'est élevée à 198 millions de trains-kilomètres, soit 40% de plus qu'en 2000.

Le trafic routier motorisé privé a, lui, connu une hausse de 26% entre 2000 et 2016. Cette année-là, sa prestation a atteint 59,8 milliards de véhicules-kilomètres. Dans le domaine du transport aérien, l'utilisation des moyens de transport est donnée par le nombre de mouvements, à savoir les atterrissages et les décollages, explique l'OFS.

En 2017, 467'263 mouvements ont été enregistrés en Suisse, soit 13% de moins qu'en 2000. Dans le même temps, le nombre de passagers a augmenté de 60% pour s'établir à 54,9 millions.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ralph Ion le 22.10.2018 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Tssss...

    D'un côté vous avez l'ORP qui vous dit que 2h de voiture pour aller bosser est normal. Et de l'autre, l'OFS qui pleurniche que les gens se déplacent trop...incohérence typique des services officiels.

  • Xavier le 22.10.2018 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AOC

    Il faut arrêter de stigmatiser les véhicules privé. Plusieurs fois avec un billet 1ère classe j'ai dû rester debout dans le train... et puis cette promiscuité est certaine fois, pour des raisons d'hygiène, un peu gênante. Finalement les emplois actifs par voyageur doivent être bien plus conséquents dans le transport privé que les transports publics. Ces 2 modes de transport sont complémentaires et non antagonistes. Faites de bonnes routes et de bon à transports publiques à prix abordables svp. Quant à l'environnement, les véhicules polluent chaque année moins et passez aux hybrides rechargeables... Acheter un jouet qui vient de Chine est bien plus polluant qu'il n'y parait.

  • Overdosehumaine le 22.10.2018 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boat People

    Problème: le nombre de personnes augmente massivement et les infrastructures sont saturées depuis un moment déjà...

Les derniers commentaires

  • DATA le 23.10.2018 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps..

    En même temps, la population résidante à augmenter de 50% et ils y a de nombreuses personnes qui font maintenant prés de 100km chaque matin pour aller travailler (Le gars qui fait Besançon-Lausanne ou celui qui fait Sion-Lausanne par exemple). Il ne faut pas trop s'étonner si les infrastructures sont saturée. Il est d'ailleurs symptomatique que l'on n'améliore pas l'autoroute Lausanne-Genève mais qu'on investit sur l'axe Lausanne-Vallorbe pour que l'on puisse plus facilement concurrencés nos salaires.

    • error data le 23.10.2018 17:31 Report dénoncer ce commentaire

      @DATA

      "la population résidante à augmenter de 50%". Vous devriez revoir vos chiffres, qui sont à coté de la plaque!

    • Topdutop le 23.10.2018 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @DATA

      Tout est saturé par le surnombre. C est interdit de le dire et personne ne fait rien!

  • MG - Le Lignon le 22.10.2018 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autoroute Suisse

    Rappel 125km/h...Bonne route à tous.

  • James le 22.10.2018 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Politiquement incorrect

    En presque 50 ans la population Suisse a pris 26%. Dans le même temps, le trafic a doublé ! Il y a donc 2 fois plus de voitures mais elles sont 3 fois moins pleines ?!

    • DATA le 23.10.2018 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      Correction

      De 6'200'000 à 8'400'000, pour mois ce n'est pas loin de 50% d'augmentation. 2'400'000 rapporté à 6'200'000. En 1970 il y avait le plein emplois et la plupart des gens travaillait prés de chez eux, de plus il n'y avais quasi pas de frontalier. Actuellement avec la concurrence pour l'emplois et l'augmentions des loyer, il n'est pas rare de voir des gens venir de Sion, Romont, Chatêl, pour travailler à Lausanne.

  • Peter le 22.10.2018 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et.....

    Et 10 fois plus quen 1930 ça sappelle lévolution !!!

  • Xavier le 22.10.2018 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AOC

    Il faut arrêter de stigmatiser les véhicules privé. Plusieurs fois avec un billet 1ère classe j'ai dû rester debout dans le train... et puis cette promiscuité est certaine fois, pour des raisons d'hygiène, un peu gênante. Finalement les emplois actifs par voyageur doivent être bien plus conséquents dans le transport privé que les transports publics. Ces 2 modes de transport sont complémentaires et non antagonistes. Faites de bonnes routes et de bon à transports publiques à prix abordables svp. Quant à l'environnement, les véhicules polluent chaque année moins et passez aux hybrides rechargeables... Acheter un jouet qui vient de Chine est bien plus polluant qu'il n'y parait.