Valais

17 janvier 2020 13:36; Act: 17.01.2020 13:41 Print

Deux nouvelles stations d'essai agronomiques

Leytron et Viège vont accueillir deux nouveaux centres de recherche axés sur la viticulture et l'oenologie ainsi que l'économie alpestre et le petit bétail.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

La recherche agronomique va être renforcée en Valais: le canton a obtenu deux stations d'essai supplémentaires, à Leytron et à Viège. Le projet détaillé doit être validé par le Conseil fédéral et le Parlement avant sa mise en oeuvre progressive dès 2021.

C'est dans le cadre de la réforme d'Agroscope que le Valais a obtenu ces deux stations d'essai décentralisées supplémentaires. Avec celle déjà existante à Conthey, le canton en comptera donc trois, précise l'Etat du Valais vendredi dans un communiqué.

Cela permettra au canton de «développer des nouvelles connaissances et des nouvelles compétences dans les domaines majeurs de son agriculture». Le Valais est «le premier canton viticole et arboricole de Suisse» et compte «également d'importantes surfaces alpestres réparties entre 550 alpages».

Viticulture et économie alpestre

A Leytron, la future station d'essai occupera le site du Grand Brûlé et sera dédiée à la viticulture et à l'oenologie. A Viège, elle se situera au centre agricole et sera centrée sur l'économie alpestre et le petit bétail.

A Conthey, la station d'essai déjà existante est dédiée aux fruits et petits fruits. Elle est exploitée par le canton depuis 2018 et intégrée au domaine de Châteauneuf.

«La réforme d'Agroscope s'inspire du modèle de collaboration entre canton et Confédération, tel que mis en place dans le cadre du rachat, par l'Etat du Valais, du site d'Agroscope de Conthey. Celui-ci permet d'optimiser les moyens pour la recherche, de répondre aux besoins de l'agriculture locale et de renforcer le transfert des connaissances entre la recherche et la pratique», complète l'Etat du Valais.

(nxp/ats)