Thurgovie

04 avril 2019 10:30; Act: 04.04.2019 10:30 Print

Dix chats «sauvés» ont dû être euthanasiés

Dix-huit félins, vivants mais négligés, ont été saisis la semaine passée au domicile d'une femme à Müllheim. Plusieurs d'entre eux ont finalement été piqués.

Sur ce sujet
Une faute?

La police et les services vétérinaires ont fait une atroce découverte, la semaine passée, à Müllheim (TG). En plus de chiens ou de lapins en mauvaise santé, ils sont tombés, au domicile d'une femme, sur 21 chats morts dans un congélateur au milieu des aliments. Les autorités avaient finalement saisis 18 chats, 2 chiens, 4 lapins, 7 poulets et 4 gerbilles en mauvaise santé.

On apprend désormais que 10 chats n'ont pas pu être sauvés et qu'ils ont été euthanasiés, rapporte «20 Minuten», citant un communiqué des services vétérinaires thurgoviens.

Des chats de l'étranger

Les animaux qui ont dû être piqués souffraient tous de maladies incurables ou avaient un comportement fortement perturbé. La plupart des 18 chats retrouvés au domicile de la Thurgovienne viennent de l'étranger, notamment d'Espagne et de Biélorussie.

Les autorités déconseillent de faire venir des animaux depuis l'étranger. L'importation de chats ou de chiens cause régulièrement des problèmes, notamment parce que ces bêtes sont souvent peu voire pas du tout sociabilisées. Et comme les animaux sont souvent sauvages, ils sont porteurs de maladies.

Procédure en cours

Yvonne Escher, une protectrice des animaux alémaniques, reproche aux autorités thurgoviennes de ne pas être intervenues plus tôt. En 2009, elle avait en effet déjà filmé les environs de la maison de Müllheim. Les images avaient révélé des gamelles sales, des chats avec les yeux remplis de pus et des litières pleines d'excréments. Après la publication de cet enregistrement, l'habitante des lieux avait été frappée par une interdiction partielle de détenir des animaux. Elle semble l'avoir totalement ignoré à la vue des récents événements.

Une enquête a été ouverte la semaine passée contre elle pour violation de la loi sur la protection des animaux. Elle risque désormais une interdiction totale de détenir des animaux.

(taw/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cricri le 04.04.2019 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandale

    elle risque .... non mais à vie , plus jamais d animaux chez cette personne .....

  • Dave le 04.04.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand ces personnes seront enfin punies......

    Quand je lis ceci, ça me rend malade...... Plus j'apprends à connaître l'homme et plus j'ai de respect pour les animaux...... Au point que, j'ai moins mal au coeur pour une fusillade que pour des animaux maltraités. Quand la loi punira enfin toutes ces personnes pour leurs cruauté envers les animaux ????? Désolée, si je choque certaines personnes avec mes propos.

  • he le 04.04.2019 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les voisins laissent faire

    c'est inadmissible de détenir autant d'animaux chez un privé pour les négliger et au bout du compte devoir les piquer

Les derniers commentaires

  • Green girl le 04.04.2019 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    Sa condamnation souhaité

    Son punition : payer les frais de vétérinaire, tribunal, amandes, service de secours ( police et autres) , démolir son domicile. A vie: faire un suivi psychologique, interdiction de détenir un animal, avoir des visite de contrôle à l'improviste.

  • Andreas Meyer le 04.04.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    J'en suis sûre

    Voilà...de nouveau c'est à cause des CFF que ces chats se sont fait piqués !

  • polo le 04.04.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Égoïstes

    Presque aussi cruel que tout ces gens qui prennent un chien en ville, qui le sortent vite fait pour les besoins et qui partent bosser toute la journée.

  • moi-même le 04.04.2019 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    pauvres bêtes

    Je pense que cela part d'une bonne intention, mais elle a été complètement dépassée. C'est clair que si elle a pris des animaux déjà malades au départ, il faut pouvoir assumer les frais vétérinaires. Donner soi-même des soins, assurer les nettoyages, surtout si on a beaucoup d'animaux, tout cela demande une grande disponibilité. Mais là, elle aurait dû se rendre compte par elle-même qu'elle n'était pas en mesure d'assurer. En plus, si elle les laissait agoniser plutôt qu'aller les faire euthanasier chez un véto, je plains vraiment ces pauvres bêtes !!

  • Wisi le 04.04.2019 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh mon dieu

    Olala c'est la fin du monde !