Bâle-Ville

26 février 2019 17:42; Act: 26.02.2019 17:49 Print

Dommages aux rails: les travaux publics en cause

Une enquête pointe du doigt des manquements ayant endommagé le réseau de trams bâlois.

storybild

Le réseau de trams bâlois a subi 950'000 francs de dommages en raison d'erreurs commises par les Transports publics de Bâle-Ville (BVB). (Photo: Keystone)

Une faute?

Le réseau de trams bâlois a subi des dommages en raison d'erreurs commises au sein des Transports publics de Bâle-Ville (BVB). C'est la conclusion d'une enquête externe dont les résultats ont été rendus publics mardi. Les réparations ont coûté 950'000 francs.

Une «conjonction de différents facteurs» a causé une usure inhabituelle des rails, selon la société Nodon Consulting, qui a réalisé le rapport, ont communiqué mardi les BVB. Un changement de stratégie pour la maintenance de la flotte a été mis en oeuvre de manière «incohérente et en partie contradictoire».

Des manquements ont en outre été constatés «dans l'organisation et dans différents processus». Une «culture d'entreprise problématique» a aussi été identifiée dans le département concerné, entre des commandes incorrectement traitées et des prescriptions non respectées. On a aussi trop peu prêté d'attention aux remarques du personnel.

Défauts des roues pas corrigés à temps

L'enquête a confirmé les causes de l'usure des rails, révélées en août dernier déjà. Les roues présentaient des défauts qui n'ont pas été corrigés à temps, car les intervalles entre les contrôles ont été allongés. La vitesse des véhicules avait dû être réduite en certains endroits. Les corrections nécessaires ont été effectuées en septembre et aucun nouveau dommage n'a été constaté depuis.

Toujours est-il que les coûts des réparations ont pesé sur le résultat d'exploitation 2018 des BVB. Ils ont empêché le lancement de nouveaux chantiers. Deux cadres des BVB avaient été suspendus jusqu'en décembre suite à cette affaire. L'un d'entre eux a entretemps quitté l'entreprise.

(nxp/ats)