Cirque

03 mai 2012 22:40; Act: 03.05.2012 22:50 Print

Dompteuse attaquée par les amis des bêtes

par Susan Pedrazzi/JBM - Les protecteurs des animaux dénoncent les conditions de détention des félins Cirque Royal. Leur maîtresse veut porter plainte contre eux.

storybild

Carmen Zander et ses tigres (Photo: SUP)

Une faute?

«Je suis 24 heures sur 24 amoureuse de mes tigres, fiancée, mariée avec eux», lance la domp­teuse allemande Carmen Zander. Elle est la vedette d’un show à couper le souffle, intitulé «Dans l’œil du tigre», sur la piste du Cirque Royal avec ses cinq bêtes.
Mais la Protection suisse des animaux (PSA) n’apprécie guère ce numéro phare de la tournée du cirque. «Les animaux ne sont pas détenus dans les règles de l’art», s’est plainte dans «20 Minuten» Sara Wehrli, responsable de la section animaux sauvages auprès de la PSA.

Minimaliste

Carmen Zander ne veut pas en rester là avec ces soupçons. «Ces propos sont non seulement blessants, mais nuisent également à l’entreprise.» La dompteuse déclare s’en tenir à la lettre aux législations en vigueur concernant la détention d’animaux de cirque. «Si mes tigres n’étaient pas bien traités, ils n’auraient pas été autorisés à être présentés», ajoute-t-elle.
Pour la PSA, ces règlements sont suivis de façon minimaliste. «Ce n’est pas parce que les règles légales sont appliquées qu’elles conviennent aux animaux.» Les tigres sont «individualistes» et ne vivent jamais en groupe dans un si petit espace, dans la nature.
La dompteuse envisage maintenant de porter plainte contre l’organisation protec­trice des animaux. «Je suis en discussion avec un avocat pour voir comment je peux me défendre», confie Carmen Zander.