Tessin

22 juillet 2014 08:18; Act: 22.07.2014 10:13 Print

Douane: cyclistes priés de montrer patte blanche

Les gardes-frontière tessinois ont contrôlé samedi de manière ciblée les cyclistes. En cas de doute, ceux-ci ont dû présenter la quittance de leur bicyclette.

storybild

Les conducteurs de vélo ont systématiquement été contrôlés au passage douanier de Ponte Tresa (TI), le week-end dernier. (Photo: Capture d'écran RSI)

Une faute?

Samedi dernier, les gardes-frontière de Ponte Tresa au Tessin ont décidé de s'intéresser aux personnes à vélo qui traversent la frontière. Ils essayaient ainsi d'éviter que des deux-roues soient achetés en Italie et passés en Suisse sans avoir été déclarés. La différence de prix entre la Suisse et l'Italie est en effet non-négligeable. Selon le modèle, on peut économiser plusieurs centaines de francs à l'achat d'un cycle dans notre pays voisin.

Les personnes qui n'ont pas pu prouver l'origine de leur bicyclette sur place disposent désormais de dix jours pour faire parvenir la quittance de leur vélo à l'administration des douanes. Pas moins de 46 individus se sont retrouvés dans cette situation le week-end dernier. «Ils ont dix jours pour nous envoyer leur récépissé suisse ou la preuve que leur vélo acheté à l'étranger a bel et bien été dédouané. Dans le cas contraire, ils seront amendés», a affirmé à la télévision RSI Augosto Schera des douanes tessinoises.

Contactée, la douane bâloise affirme ne pas faire de contrôles ciblés sur les vélos. Le porte-parole Patrick Gantenbein affirme néanmoins: «Si quelqu'un passe la frontière avec une nouvelle bicyclette d'une grande valeur, nous le remarquerons évidemment.» Les gardes-frontière alémaniques se concentrent davantage sur les personnes qui passent la frontière avec leur auto pour la faire réparer à l'étranger. «Nous constatons que toujours plus d'automobilistes, qui conduisent surtout des marques allemandes, se rendent en Allemagne pour faire réparer leur véhicule sans déclarer les travaux réalisés à l'étranger ou les éventuelles pièces de rechange.»

(lüs/ofu)