Immigration illégale

10 février 2011 16:26; Act: 10.02.2011 16:36 Print

Double examen pour lutter contre les clandestins

La Confédération veut lutter contre l'immigration illégale à la source.

Une faute?

Des fonctionnaires fédéraux vont examiner les papiers des voyageurs dans des aéroports étrangers. Un projet-pilote a été mené avec succès au Caire.

Ces experts vont examiner deux fois les documents des voyageurs, a déclaré jeudi Martin Banz, de l'Office fédéral des migrations (ODM), lors de l'émission «Rendez-vous» de la radio publique alémanique DRS. Ils les contrôleront au moment du «check-in», puis au moment de l'embarquement dans l'avion.

Ce processus doit permettre d'établir l'authenticité des papiers et des visas présentés. En cas de doutes sur une immigration illégale, la Suisse recommande aux autorités locales de ne pas autoriser les personnes concernées à voyager, a expliqué M. Banz, responsable de ce projet au sein de l'ODM. Chacune de ces personnes est «un requérant d'asile potentiel, un sans-papier potentiel», a-t- il dit.

Le projet-pilote a été mené dans la capitale égyptienne en octobre et novembre derniers, a indiqué le porte-parole de l'ODM Michael Glauser contacté par l'ATS. Il a signalé que chacun des experts engagé a pu empêcher une immigration illégale quotidienne, ce qui a permis d'éviter des «frais considérables».

Il n'a en revanche pas précisé le nombre d'experts mobilisés à l'avenir, ni la date du début de leur mission, ni les pays concernés. L'ensemble du projet doit maintenant être élaboré par le Département fédéral des affaires étrangères, l'ODM et le Corps suisse des gardes-frontière. Le Conseil fédéral aura toutefois le dernier mot.

(ats)