Bâle-Campagne

16 juillet 2019 22:25; Act: 16.07.2019 22:25 Print

Elle décède dans une piscine sans gardien

Une personne est décédée à l'hôpital après s'être noyée dans une piscine qui n'était pas sous surveillance.

storybild

Le drame sest joué dans la piscine dItingen. (Photo: Digitalbs)

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme de 27 ans est morte le week-end dernier dans un hôpital bâlois. Elle avait été admise le 29 juin après un accident de baignade. Le drame s’est joué dans la piscine d’Itingen. Elle nageait seule lorsque son ami a remarqué qu’elle flottait dans le bassin. D'autres personnes ont pensé qu’elle nageait sous l’eau. Ne la voyant pas bouger, son ami l’a secourue. Puis elle a été réanimée et conduite en ambulance à l’hôpital.

Les causes du décès n’étant pas claires, une enquête a été ouverte par le Ministère public bâlois, relate la «Basler Zeitung». Il n’y avait pas de gardien dans cette piscine, bien que le site soit réputé pour accueillir des familles. «Se baigner dans la piscine d’Itingen se fait à ses risques et périls», peut-on lire sur le site du Service des sports bâlois. La raison est simple: les moyens financiers manquent pour engager un maître de bains. Ce qui est tout à fait légal puisque l’accès aux installations est gratuit pour tous les habitants de la commune.

(kom/jbm)