Zurich

02 juillet 2015 23:46; Act: 02.07.2015 23:48 Print

Elues en campagne contre les délits de sale gueule

Deux politiciennes veulent que les agents justifient les contrôles d'identité, afin d’éviter des contrôles jugés abusifs.

Une faute?

La police de la ville de Zurich se montre trop tatillonne, en particulier envers les étrangers, estiment Ezgi Akyol et Christina Schiller, deux élues de la liste alternative au législatif communal. «Les forces de l’ordre invoquent peut-être des raisons d’efficience, mais pour moi c’est du racisme», explique la première.

Les deux élues ont déposé un postulat, afin d'en finir avec ce qu’elles appellent le profilage racial, rapportait le site tsüri.ch. Elles souhaitent le lancement d’un projet pilote, où les agents seraient obligés de délivrer une quittance aux personnes contrôlées. Sur le document, devraient apparaître les raisons du contrôle et le nom des policiers qui l'ont effectué.

Exemple européen

«De cette manière, les agents auront non seulement besoin d'une raison valable pour procéder aux vérifications d'usage, mais cela évitera que certains soient fouillés plusieurs fois en peu de temps», poursuit-elle. Les politiciennes appuient leur proposition sur les recommandations de l’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne.

Et selon elles, la recette a déjà prouvé son efficacité en Angleterre et au Pays de Galles. «Il a ainsi été prouvé que les policiers s'économisaient des efforts et des contrôles inutiles», conclut Ezgi Akyol. En 2012, le président français François Hollande avait voulu introduire un système similaire. Mais Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, s'y était opposé.

(som/dmz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Matt les bonnes idées le 03.07.2015 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée! Encore d'autres idées

    Et ensuite ont pourraient leurs demander de justifier les contrôles routiers, puis les contrôles d'alcoolémies et ensuite tout simplement de justifier leurs travail lorsqu'ils sont hors de vue de ces deux politiciens. (Ces chers politiciens devrait aller passer 24heures en stage de police! Ils comprendront bien des choses!)

  • Winkelried le 03.07.2015 00:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réveillez-vous

    Et pour le délire de deux taupes bobos, on arrive à publier des articles qui dénigrent le travail des forces de l'ordre. Sans compter que lorsque l'on sera confronté à un attentat du style "Charlie Hebdo", ce seront les premières à critiquer l'incapacité des forces de l'ordre à réagir face à ces actes.... Réveillez-vous les bisounours !

  • Dirty Harry le 03.07.2015 00:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons

    Au monde de Bisounours... Mesdames les politiciennes apprenez à décrypter les statistiques criminelles de notre pays et vous arrêterez de vous acharner sur ces policiers qui nous protègent !

Les derniers commentaires

  • TestuzPatricia le 03.07.2015 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne idée.

    Les contrôles routiers, d'alcoolémies et etc non rien à voir avec un simple contrôle d'identité. Sans se mentir, les contrôles d'identités se font la plus part du temps à la tête des gens je trouve qu'il est donc plutôt bien d'avoir a justifier le pourquoi du contrôle.

  • Laure le 03.07.2015 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que je croyais VS la vraie vie.

    Avant je pensai aussi que la police faisait bien son travail, puis je me suis mariée avec un noir. Je ne compte pas le nombre de fois ou il est rentré énervé parce qu'il a été fouillé sans ménagement devant son travail alors qu'il attendait le tram ou son train. Si ça n'arrivai qu'une fois de temps en temps ok, mais 2-3 jours par semaine parfois plusieurs fois dans la journée c'est trop. Sans parler des fois ou il a simplement été embarqué sans raison. Son délit, terminer le travail entre 20h et 22h, un noir qui attend à cette heure là, forcément ça ne peut être qu'un dealer.

    • Sead le 03.07.2015 10:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Aucun

      Plutôt étrange votre histoire. A cette fréquence de contrôle ils devraient finir par le connaître et j'imagine que votre mari a du leurs dire qu'il rente du travail. Il peut toujours demander les noms des policiers et allé à la gendarmerie pour avoir des explications.

    • bobo le 03.07.2015 11:26 Report dénoncer ce commentaire

      normal

      Ce n'est pas de sa faute évidemment mais le problème c'est que ce sont bien en très grosse majorité des gens de couleur qui dealent (et les blancs qui consomment...). Les policiers cherchent là où il y a le plus de chance de trouver un criminel et c'est bien normal.

  • Damien le 03.07.2015 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est pas USA

    On est pas aux USA... La police fait son travail. On peut avoir confiance !

  • John Smith le 03.07.2015 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Zürich est très à gauche

    Rien d'étonnant. Le citoyen normale n'est rien si ce n'est de devoir voté pour ces politiciens, de payer ses impôts de d'accepter les orientation douteuses de son gouvernement rouge. Heureusement je vis sur Argovie t on ne déteint pas sur eux..

  • Whaanga le 03.07.2015 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    Laxisme

    Que les Forces de l'Ordre nous disent : Nous n'effectuons plus aucun contrôle . En conséquence , nous ne contrôlons plus rien ! Démerdez-vous . . .