Votations 24 septembre

04 septembre 2017 09:39; Act: 04.09.2017 09:43 Print

Emil roule pour la réforme des retraites

par Christine Talos - Le parti socialiste a recruté un comité de personnalités alémaniques pour militer en faveur du projet Prévoyance 2020. Le célèbre humoriste en fait partie.

storybild

L'humoriste Emil est toujours bien actif, malgré ses 84 ans. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le combat est acharné entre partisans et opposants de la réforme des retraites soumise au vote le 24 septembre prochain. Et tous les moyens sont bons pour attirer les citoyens dans l'un ou l'autre camp. La campagne prend désormais un tour plus glamour puisque le parti socialiste recrute désormais outre-Sarine des people pour convaincre les Suisses de voter oui au projet Prévoyance 2020. A l'image de l'humoriste Emil.

C'est la sénatrice socialiste Pascale Bruderer qui est à l'origine de cette idée, raconte le Blicklundi. Elle a réuni autour de Emil un comité de 16 personnages éminents, des «Proeminente» comme les Alémaniques les nomment, pour défendre le projet d'Alain Berset. Un projet que l'humoriste, âgé de 84 ans, compare à un produit «typiquement suisse». «Il est solide, équilibré et sans blabla», estime-t-il.

Flexibilité soulignée

Ce qui séduit le plus le cabarettiste, qui se produit encore plusieurs fois par semaine sur scène, c'est l'âge de la retraite flexible. Grâce à la réforme, on peut décider jusqu'à 70 ans quand on souhaite partir à la retraite, explique-t-il. Lui-même reconnaît être un privilégié: Je n'ai jamais imaginé, même en rêve, arrêter de travailler à 65 ans, raconte-t-il. «Mon médecin m'avait dit à l'époque: c'est bien Monsieur Steinberger, continuez ainsi. »

Un autre retraité célèbre en Suisse alémanique roule aussi pour la Prévoyance 2020. Il s'agit de Beni Thurnheer, journaliste sportif suisse très connu outre-Sarine et animateur pour la TV de l'émission de variétés «Benissimo». «Sans ce compromis, on court à la catastrophe», dit-il à tous médias. «Et comme l'opposition vient de droite comme de gauche, cela montre que ce compromis est équilibré», souligne-t-il.

D'autres people

Parmi les autres people qui militent pour la réforme des retraites, on trouve encore un autre senior, l'acteur Walter Andreas Müller, 72 ans, alias WAM, mais aussi un «jeune» en la personne du chanteur de pop Marc Trauffer, 38 ans. Celui-ci dit «penser à l'avenir des travailleurs, qu'ils soient à temps plein ou à temps partiel», et estime que le projet est «raisonnable et équitable».

Dimanche, Alain Berset a déjà reçu un autre soutien de poids, mais cette fois de la droite politique, soit celui d'Eveline Widmer-Schlumpf. L'ancienne conseillère fédérale et actuelle présidente de Pro Senectute s'est dite dans la presse favorable à la Prévoyance 2020. En cas de non, l'AVS risque «d'aller dans le mur», selon elle. Et si le projet est refusé, des baisses de rentes seront incontournables, a-t-elle souligné.

(nxp)