Berne

08 juillet 2013 22:26; Act: 08.07.2013 22:26 Print

En plein boom, la mode des drones inquiète les experts

Les gadgets volants munis de caméras séduisent de plus en plus, suscitant de nouvelles craintes pour la protection de la sphère privée.

Un drône en balade au Moléson en février 2013.
Une faute?

Des milliers d’exemplaires du drone DJI-Phantom ont été vendus l’année passée en Suisse. L’objet volant, équipé d’un GPS et d’un support permettant de fixer une caméra haute résolution, remporte un succès grandissant. «Ce modèle à 750 fr. cartonne», confirme Patrick Kobel, du site de vente futuretrends.ch. «Avec leur GPS, ces objets sont très faciles à piloter. Ça attire beaucoup d’amateurs qui les font voler pour leur plaisir», confirme le cofondateur de RC-Tech, Noam Perakis. Son entreprise est spécialisée dans la vente de matériel vidéo et réalise également des prises de vues aériennes par drone, notamment pour la RTS.

Cette nouvelle tendance inquiète le préposé à la protection des données. Des caméras indiscrètes pourraient servir à espionner des particuliers. «Il faut adapter la loi pour protéger la vie privée des gens», affirme sa porte-parole, Eliane Schmid. Noam Perakis relativise: «Les drones grand public sont souvent munis de caméras sport qui ont un grand angle et qui ne possèdent, la plupart du temps, pas de zoom. Avec leur qualité d’image, c’est assez difficile d’aller espionner ses voisins.» Pour lui, le principal problème est plutôt lié à la sécurité de l’espace aérien. Actuellement, seuls les vols d’objets de plus de 30 kg sont soumis à une autorisation préalable. Leur utilisation est uniquement interdite aux abords des aéroports. La France a déjà durci sa loi. Pour faire voler un drone dans ce pays, il faut une licence théorique de pilote d’avion.

(huf/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

Ayant vu qques vidéos sur Y..t... au sujet de ces drones grand public - Je m'inquièterais plus par rapport à tous les petits appareils discrets (mobiles - mini/micro caméras etc) bien plus intrusifs et nombreux que quelques drones qui sont certes de petits bijoux technologiques mais très bruyants et qui ne passent jamais inaperçus... – Enzo fever

Je fais du planeur télécommandé et installe parfois des caméras dessus pour filmer mes vols. Je ne vois pas en quoi une modification de la loi sur la protection de la vie privée m'empêcherait de continuer à pratiquer ce sport. Pour le vol embarquer (FPV) il faut naturellement pouvoir garantir une certaine sécurité suivant la taille de l'objet. – Malato

Les commentaires les plus populaires

  • Popol le 04.07.2013 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Et avant?

    Les drones seulement? et les planeurs, avions privés, ou hélicoptères, voir modèles réduits de tout genre!!!! Voilà encore un casse loisir parce qu'un drone a éfleuré sa villa, mais ou allons nous bon sang????'

  • Malato le 04.07.2013 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de problèmes

    Je fais du planeur télécommandé et installe parfois des caméras dessus pour filmer mes vols. Je ne vois pas en quoi une modification de la loi sur la protection de la vie privée m'empêcherait de continuer à pratiquer ce sport. Pour le vol embarquer (FPV) il faut naturellement pouvoir garantir une certaine sécurité suivant la taille de l'objet.

  • patagon le 04.07.2013 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Cornuti

    Essayé de mettre un micro sur votre compagne, ça rend bien service avant de passer pour pigeon, ou vice versa sur votre homme ...surprises surprises

Les derniers commentaires

  • Julien Clerc le 05.07.2013 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de paranoïa svp

    Arrêtez de vous inquiéter, vous ne serez pas filmé en petite tenue dans votre jardin par un drone privé sans qu'il ne s'approche à moins de 10m et là si vous l'entendez pas c'est que vous êtes sourd ! Le problème c'est le risque de collision avec des vrais avions car ces drones peuvent aller très loin et très haut.

  • Jacques Dudrone le 05.07.2013 02:54 Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut interdire l'usage d'internet

    En matière de protection des données le vrai danger vient des espions américains, très officiels. Ils volent nos secrets privés, les secrets industriels de nos entreprises, les secrets de notre diplomatie d'état. Alors puisque le préposé à la protection des données n'est pas capable de nous mettre à l'abri de cet espionnage, il ne lui reste plus qu'à interdire l'usage d'internet au lieu de s'attaquer aux amateurs de drones qui ne volent que pouic.

  • ... le 05.07.2013 00:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    big brother n est pas pour le commun des mortels..... ;-)

  • rosenblum le 04.07.2013 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    étrange drôle de drône...

    le coupable de toutes ces tromperies et mensonges de popularité etc... sont tous ceux et celles qui ressemblent beaucoup au méthode de Julian Assange le wikilinks...et cie lui-même informaticien bidouilleur qui cherche a sauver sa peau en accusant les autres des méfaits qu'ils éxécute...terminé.

  • Fifi le 04.07.2013 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les baffes qui se perdent!

    Toutes ces interdictions vous étonnent ? N'oublions pas que la Suisse est le DERNIER pays au monde à encore interdire le vol en ULM. Au début, on reprochait le bruit, mais depuis fort longtemps il est est insignifiant. Et on ne fait que passer, pas besoin de tourner en rond pour trouver les ascendances comme en delta ou en parapente. Incroyable, le nombre de crétins chez les bureaucrates!! Alors, amateurs de drônes, préparez-vous à bientôt devoir donner votre feuille de route, en trois exemplaires, deux jours avant chaque vol.

    • Viva Lavie le 05.07.2013 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Helvétique

      N'oublions pas non plus QUE TOUS CE QUI N'EST PAS INTERDIT EST OBLIGATOIRE - Dépêche toi de faire ce que tu veux ce jour, car demain il y aura peut-être une loi contre - ABE!!!