Suisse

20 avril 2016 10:55; Act: 20.04.2016 11:23 Print

En sept ans, les saisies d'armes ont doublé

par Annette Hirschberg/dmz - Etoiles de ninja, couteaux papillons ou tasers: les douanes interceptent toujours plus d'objets interdits en Suisse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les nombre d'infractions à la loi sur les armes a quasi doublé depuis 2009, selon les chiffres de l'office fédéral de la statistique. En 2015, quelques 4524 cas ont été signalés, contre 2531 il y a sept ans. Les saisies opérées par les douanes ont elles aussi été multipliées par deux entre 2011 (1308) et l'an passé (2243).

Selon David Marquis, porte-parole de l'Administration fédérales des douanes, il s'agit en particulier de couteaux papillons, poings américains, matraques, sprays d'autodéfense et d'armes softair. Les armes à feu restent rares, seulement 76 ont été interceptées en 2015.

Les jeunes surtout

Le douanier ne peut que spéculer sur les raisons de cette augmentation. «L'ignorance des règles peut en être la cause», poursuit David Marquis. Dans le cas des couteaux papillons, les acheteurs ne seraient pas toujours conscients qu'ils achètent un objet illégal. Il est irait de même pour les sprays. Certains sont autorisés, d'autres pas. Et tout le monde ne le sait pas, visiblement.

Fait intéressant, les 15-30 ans, en particulier les hommes, représentent la moitié de cas. Ils seraient particulièrement friands de couteaux, étoiles à lancer ou de poings américains. Les femmes, bien qu'elles représentent environ 10% des dénonciations, sont deux fois plus nombreuses qu'en 2009. Elles sont particulièrement friandes de sprays et de tasers.

Nul ne peut ignorer la loi

«Il est du devoir de chaque citoyen de se renseigner, afin de savoir si une arme est autorisée ou non», rappelle Alexander Rechsteiner, porte-parole de l'Office fédéral de la police (Fedpol). Les informations à ce sujet sont disponibles sur internet et dans une brochure qui peut être commandée. Le bureau des armes des polices cantonales dispose aussi des connaissances nécessaires sur le sujet. Les armes illégales sont en principe détruites. Celui qui en acquiert risque jusqu'à trois ans de prison.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helvetia le 20.04.2016 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Sommaruga

    Merci Sommaruga!

  • S.W le 20.04.2016 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons..

    C'est un peu normal non? Quand on voit tous ces cas. Après il ne faut pas me faire croire qu'il y'a une baisse de criminalités.

  • Jeannot Lapin le 20.04.2016 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Protection du peuple

    Nul ne peu ignorer la loi : une phrase digne d'un Western... Allez dire ça aux terroristes ! Loi à revoir vu les événements....

Les derniers commentaires

  • Turlututu le 20.04.2016 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hahahaha , ouai ouai ouai

    a quoi sert un pistolet cache , dans une maison ou appart.en cas d' attaque. un instant monsieur. maman tu l a change de place , je le trouve pas.

  • Ouate de Phoque le 20.04.2016 18:10 Report dénoncer ce commentaire

    Insaisissables

    Faudra m'expliquer, le gouvernement achète pour 1 milliard de francs d'armes et d'un autre côté on saisit des armes... Avec un peu plus d'intelligence, ils récupèrent ce qu'ils saisissent.

  • Aucun le 20.04.2016 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun

    Mais bien sûr qu un grand nombre de personnes sont armées. Je ne suis pas pro armes. Mais se protéger je suis pour. Il y a beaucoup de personnes armées qui ne les ont jamais utilisées mais sont à disposition en cas de besoin. Car le pignouf qui veut nous poignarder lui a pas de problème avec cette loi. Ce sont plus les gens honnêtes qui se font attrapées et qui ne les ont pas pour autant utilisées. La police n est pas toujours la pour nous défendre sur le moment. Et quand on les appele, à part si on est mortellement touché, ben il nous envoient baladé. Pas le temps disent il.

  • Don Gotti le 20.04.2016 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est à moi!!

    Il y a mon arme!!!!!

  • Toto le 20.04.2016 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la caisse en bois vous attend

    les temps changent , a mon epoque on reglait nos enfantillages a mains nues , aujourd huit , c est a distance et ca fait plus de degats .