Lucerne

05 avril 2019 19:10; Act: 05.04.2019 19:10 Print

Enfants et pédophiles sous le même toit

Le Tribunal criminel de Lucerne se trouve dans un bâtiment où vivent aussi des bambins. Un juge critique cette situation.

storybild
Une faute?

«Des violeurs d'enfants sont assis dans la salle d'audience tandis que des petits jouent dans la cage d'escaliers», critique ce vendredi Peter Meuli, président des tribunaux lucernois de première instance. Interrogé par «20 Minuten», il critique le fait que le Tribunal criminel de Lucerne se trouve depuis 10 ans dans la même bâtisse dans laquelle vivent des enfants. A la base, rappelle-t-il, cet emplacement était censé être transitoire.

«Ce tribunal gère des cas lourds»

Le bâtiment abrite en effet plusieurs familles, dont certaines ont des bambins. La situation est jugée de problématique par le juge: «Ce tribunal gère des cas lourds. Voilà pourquoi il est important que les choses changent.» Le tribunal juge régulièrement des pédophiles, des meurtriers ainsi que des auteurs de crimes violents. «Des transports de prisonniers ont lieu au milieu de ce quartier résidentiel et industriel.»

Escortés par la police

Barbara Koch, secrétaire générale du Tribunal cantonal, rappelle cependant que les dangereux criminels sont toujours escortés par la police lorsqu'ils se rendent à leur procès. Et selon elle, les forces de l'ordre sont presque toujours présentes lors des audiences. Mais malgré toutes ces mesures de précautions, elle concède que la situation n'est pas optimale: «On ne peut pas exclure que des pédophiles croisent le chemin d'enfants à l'entrée de l'immeuble.»

(ofu)