Suisse

16 juillet 2014 13:45; Act: 16.07.2014 13:49 Print

Enterrer les déchets nucléaires? Risqué

Les déchets nucléaires suisses ne doivent pas être enterrés dans des trous profonds de cinq kilomètres et larges de 45 centimètres.

Sur ce sujet
Une faute?

Les experts du Forum technique sur la sécurité redoutent des fuites dans la biosphère. Les déchets ne seraient en outre plus contrôlables, ajoutent les spécialistes réunis à Brugg (AG). L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), qui dirige le forum, écarte donc ce procédé, écrit-elle mercredi.

La méthode présente malgré tout des aspects positifs. Elle protégerait davantage les résidus contre l'érosion notamment. Et les conflits d'utilisation potentiels seraient également réduits.

Le procédé prévoit de forer des cavités de cinq kilomètres de profondeur environ dans la croûte terrestre. Les déchets, emballés dans des conteneurs en acier, y seraient ensuite enterrés dans la partie inférieure. Puis les trous seraient scellés avec du béton.

40 kilomètres carrés

Les résidus produisant de la chaleur, les cavités devraient être éloignées de 200 mètres l'une de l'autre. L'IFSN estime la surface nécessaire à 40 kilomètres carrés.

Le Forum technique sur la sécurité répond aux questions du public sur les dépôts en couches profondes, précise l'IFSN. Ces questions peuvent être posées par la population, les communes, les régions des sites d«implantation, les cantons et les collectivités des États voisins concernés.

(ats)