Ecologie

23 mai 2019 09:04; Act: 23.05.2019 09:52 Print

Evian croit aux bouteilles en plastique recyclé

Evian, filiale de Danone, s'est engagé à réduire son empreinte carbone en recourant à du plastique recyclé dans ses emballages.

storybild

Depuis le mois d'avril, Evian est une marque certifiée neutre en carbone sur le marché Suisse. (Photo: AFP/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ambition d'Evian, de réduire la pollution avec le plastique, se heurte à une pénurie de matière première, aggravée par des taux de recyclage encore insuffisants.

Depuis le mois d'avril, Evian est une marque certifiée neutre en carbone sur le marché Suisse par l'organisme Carbon Trust, a annoncé Frederic Haas, directeur d'Evian pour le marché suisse, devant la presse réunie mercredi à Publier, près d'Evian-les-Bains, en France voisine, lequel représente l'unique site d'embouteillage dans le monde. La certification est délivrée par pays et pour une durée d'un an, mais M. Haas a rappelé que l'entreprise s'est engagée à ce que tous ses marchés de par le monde l'obtiennent d'ici 2020.

Le choix de la Suisse s'est fait en raison du chiffre d'affaires qu'Evian y réalise mais aussi de la proximité géographique du site d'embouteillage, qui diminue d'autant les émissions de carbone (CO2) lors du transport. En 2018, la part de marché d'Evian sur le segment des eaux minérales naturelles plates en Suisse s'est élevée à 50%, devançant Vittel, appartenant à Nestlé, puis l'eau de marque Migros.

«En tant qu'acteur majeur du marché, nous avons une responsabilité particulière de l'ordre de l'exemplarité», a souligné M. Haas. Si l'on considère l'ensemble des marques de boissons non alcoolisées en Suisse, la filiale du groupe alimentaire français Danone occupe la troisième place, selon les chiffres communiqués par ses représentants.

Le plastique, le nerf de la guerre

L'emballage des bouteilles, à base de polyéthylène téréphtalate (PET), représente le principal poste d'émissions de CO2 - de l'ordre de 50% du total de l'empreinte carbone, a expliqué Cathy Le Hec, directrice des ressources en eaux et environnement. «C'est très important qu'une bouteille en plastique redevienne une bouteille en plastique». Pour ce faire, 100% des bouteilles d'Evian sont recyclables.

Pourtant, l'industriel ne parvient pas à produire des contenants entièrement à base de PET recyclé (rPET), faute de matière première en quantité suffisante. «Recycler le plastique c'est bien, mais encore faut-il pouvoir le collecter plus facilement et dans plusieurs pays», a commenté Samuel Marot, directeur du site d'embouteillage d'Evian, d'où sortent 7 millions de bouteilles par jour. En Suisse, l'ensemble de la gamme Evian contient en moyenne 45% de rPET. Seules les gammes «fruits et plantes» et celles en collaboration avec Kusmi Tea n'en incluent pas.

La filière de recyclage du plastique n'est pas assez structurée, selon M. Marot. Et en amont, le consommateur peut aussi mieux faire. «Le geste de tri n'est pas forcément dans les têtes de tout le monde», a reconnu M. Haas. Le taux de recyclage du PET en circulation en Suisse est de 83% alors qu'il n'est que de 50% en France.

M. Haas admet que la marque doit trouver un équilibre entre la demande des consommateurs et ses objectifs durables. Evian propose par exemple une offre «ambulatoire» (on the go) de petits formats de 20, 30 et 33 centilitres qui vise un marché de niche, selon ses représentants. Pour autant, la multiplication de petits contenants en PET ne va pas dans le sens d'une réduction de l'emploi de plastique, dans un contexte où sa collecte n'est pas toujours vertueuse.

Evian n'envisage pas pour le moment de supprimer les petits contenants de sa gamme, pas plus que d'augmenter son prix de vente au litre - qui aurait pour effet de réduire le nombre de bouteilles en plastique en circulation. Le consommateur ne paie pas encore les conséquences de son appétence pour le plastique.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mfit le 23.05.2019 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plastique = mort

    Bah tien, encore plus de micro particule dans notre sang... Revenez au bouteille en verre (bon sang!) Ou sinon innover en utilisant des conditionnement que l'on peut avaler.

  • Albert le 23.05.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    guerre au plastique

    notre commune nous pousse ( a raison ) de consommer l'eau du robinet car des fortunes ont étés dépenses pur la rendre parfaitement potable .. stop d'enrichir les multinationales qui monopolisent ce qui appartient de droit a tout humain : l'eau ! et polluent avec le plastique ..en plus .. guerre au plastique !

  • Realite le 23.05.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ils se foute de qui là

    Cela reste du plastique. Quand les industrielles vont comprendre que l'on doit abandonner le plastique. Ils sont dur de la feuille, mais bien sûr avec des bouteilles verre il faudrait engager du personnel et comme l'argent commande.

Les derniers commentaires

  • Jack Paul le 23.05.2019 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réflexion

    Faisons un deal que nous pourrions tous accepter en vue de diminuer le plastique tout en conservant malheureusement ce dernier qui demeure à ce jour , pour le moment et le transport et la conservation de l eau le meilleur moyen ... je demande à Evian de vendre des bouteilles de 8 / 10 litres (comme cela se pratique dans d autres pays )et ainsi éviter de jeter de recycler des bouteilles de 1,5 litres ... merci à Evian de me répondre ... Jack

  • SV le 23.05.2019 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandale normal

    Ils mettent de l'eau dans du plastique et se plaignent du problème de recyclage !!!!! taxons-les à fond, finançons nos gourdes à défaut d'en être....

  • Realite le 23.05.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ils se foute de qui là

    Cela reste du plastique. Quand les industrielles vont comprendre que l'on doit abandonner le plastique. Ils sont dur de la feuille, mais bien sûr avec des bouteilles verre il faudrait engager du personnel et comme l'argent commande.

  • Albert le 23.05.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    guerre au plastique

    notre commune nous pousse ( a raison ) de consommer l'eau du robinet car des fortunes ont étés dépenses pur la rendre parfaitement potable .. stop d'enrichir les multinationales qui monopolisent ce qui appartient de droit a tout humain : l'eau ! et polluent avec le plastique ..en plus .. guerre au plastique !

  • Jerry le 23.05.2019 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    logique financière

    Moi je crois qu'on a de l'eau tout à fait potable au robinet donc je ne vois pas pourquoi acheter de l'eau en bouteille. Plus chere et pas écologique du tout même avec des bouteilles recyclées