Justice suisse

27 octobre 2017 17:00; Act: 27.10.2017 17:01 Print

Ex-employé postal reconnu coupable de vol par métier

L'homme avait subtilisé 4060 lettres et volé l'argent qu'elles contenaient. Il a été condamné par le Tribunal pénal fédéral à 10 mois de prison avec sursis.

storybild

Le tribunal pénal fédéral à Bellinzone. (Photo: Keystone)

Une faute?

Un ex-employé de la centrale de tri postal de Zurich-Mülligen est reconnu coupable de vol par métier et de violation du secret des postes et des télécommunications. Le Tribunal pénal fédéral l'a condamné vendredi à une peine privative de liberté de dix mois assortie du sursis.

Il écope également de 90 jours amende à 130 francs avec sursis et d'une amende de 7800 francs. Durant son procès, qui s'est tenu jeudi à Bellinzone, l'ex-employé postal a réfuté les accusations portées contre lui.

Convaincu de sa culpabilité, le Ministère public de la Confédération avait requis une peine privative de liberté de trois ans, dont dix-huit mois avec sursis. Selon l'acte d'accusation de la procureure fédérale Manuela Graber, ce quinquagénaire a subtilisé au moins 4060 lettres et volé l'argent qu'elles contenaient.

La valeur totale de l'argent dérobé par l'ex-employé se monte à 122'500 francs. Les faits reprochés au quinquagénaire, qui a été congédié par son employeur, se sont déroulés entre juillet 2015 et mars 2016.

Les preuves à charge résultent en grande partie des images fournies par les caméras de surveillance où on voit l'accusé se rendre à sa place de travail avec des bacs contenant des lettres. Il aurait quitté le centre de tri en cachant l'argent qu'il avait dérobé dans ses chaussures ou ses habits.

Le verdict n'est pas définitif. Un ultime recours peut encore être déposé au Tribunal fédéral contre cette condamnation. (jugement du 27 octobre 2017 dans l'affaire SK.2017.36)

(nxp/ats)