Suisse

24 février 2020 09:10; Act: 24.02.2020 10:23 Print

Exit aide de plus en plus de personnes à mourir

L'association Exit a pris en charge plus de personnes pour leur dernier voyage en 2019. La majorité des personnes qui recourent à ses services sont des femmes.

storybild

L'immense majorité des accompagnements dans la mort se sont déroulés au domicile des personnes. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de personnes accompagnées dans la mort par Exit a légèrement augmenté en 2019: 1214 prises en charge ont été réalisées, soit 8 de plus que l'année précédente. Il y en a eu 862 en Suisse alémanique (-43) et 352 en Suisse romande (+51).

Sur les 862 personnes qui ont décidé de mettre fin à leurs jours en Suisse alémanique, 595 étaient des femmes (57% en 2018). L'âge moyen des personnes accompagnées était de 78,2 ans (78,9 ans pour les femmes et 77,4 ans pour les hommes), a indiqué lundi Exit Suisse alémanique.

Plus du tiers de ceux qui ont sollicité l'aide de l'association alémanique étaient atteints d'un cancer en phase terminale (36%), puis venaient ceux souffrant de polymorbidité liée à l'âge (26%). Sur les 862 accompagnements dans la mort, 762 (85%) se sont déroulés au domicile des personnes.

Hausse du nombre de membres

En 2019, Exit Suisse alémanique a enregistré 12'029 nouveaux membres. L'association comptait 128'212 adhérents fin 2019. Jusqu'à la mi-février de cette année, plus de 3600 nouveaux membres ont été recensés.

De son côté, Exit Suisse romande a accompagné 352 personnes dans la mort en 2019 (208 femmes et 144 hommes), soit 51 de plus que l'année précédente. La moyenne d'âge est de 79 ans pour les femmes et 78 ans pour les hommes. L'association romande comptait 29'875 adhérents fin 2019, soit 1113 de plus qu'une année auparavant.

(nxp/ats)