Redevance radio-TV

15 janvier 2019 11:46; Act: 15.01.2019 19:48 Print

Factures chaotiques de la société qui remplace Billag

par Yannick Weber - Des centaines de factures envoyées par Serafe en janvier comportent de fausses adresses ou des combinaisons de noms farfelues. Ce serait aux communes d'assumer le bug.

storybild

Plusieurs erreurs ont déjà été signalées à la société Serafe. (Photo: OFCOM)

Sur ce sujet
Une faute?

Une facture commune avec son propre nom associé à celui de son voisin du dessus; une habitante qui reçoit la sienne, mais comportant le nom de la nouvelle occupante de son ancien logement; ou une double facture, l'une pour le mari, l'autre pour l'épouse et le voisin... les témoignages de bugs se multiplient après le premier envoi massif de factures de la société Serafe, qui remplace Billag pour la perception de la redevance radio-TV. Tous les ménages suisses reçoivent ces jours la première facture pour l'année 2019.

Pour adresser ses factures, Serafe se base sur les données transmises par les registres fournis par chacune des communes de Suisse. La taxation vise désormais tous les ménages, qu'ils consomment ou non les services de la SSR. «Quand on arrive enfin à atteindre le service client de cette société, ils nous renvoient au contrôle des habitants de notre ville, qui n'aurait pas fourni des données exactes. Je les ai donc appelés, ils m'ont répondu qu'ils croulaient sous les appels», raconte une Lausannoise, témoignant de l'ampleur du problème.

Des centaines d'erreurs

Serafe explique ne pouvoir amener aucune modification sur les factures envoyées sans que les communes concernées envoient les données correctes. Les particuliers qui ont reçu de fausses factures doivent donc se tourner vers leur commune, qui est ensuite censée transmettre à Serafe les modifications à apporter. La société pourra ensuite adresser une nouvelle facture et annuler la précédente. Pas sûr toutefois que les communes soient prêtes à jouer le jeu.

Selon le porte-parole Erich Heynen, cité par le «Tages-Anzeiger», «il y a du flou dans les données d'adresses fournies par les communes». Il cite en exemple la répartition des habitants d'un même immeuble dans des appartements différents, qui n’est pas exactement reportée dans les registres. Il confirme que plusieurs centaines de factures ont déjà été signalées comme erronées, sur un total de 3,6 millions qui ont été envoyées ce mois de janvier.


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jacques Wicht le 15.01.2019 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Factures ex-Billag par sociét SERAFE AG

    Arrêtons de faire facturer ce service par une société. Soit la Confédération, soit les cantons doivent encaisser la redevance par le biais des impôts. Comme ceci pas de problème d'adressage.

  • Blaise le 15.01.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une belle arnaque

    Il y a également une arnaque dans l'histoire... 365frs/365jours=1fr/jour. J'ai reçu une facture pour la période du 1er janvier au 31 mai, soit 151 jours donc 151frs mais la facture est de 152.20frs. L'explication est que le calcul est sur une base mensuelle, soit 30.42frs par mois. Donc avec ce système, ils se mettent dans la poche en moyenne plus d'0,79fr par facture, soit un total de 2'929'166frs avec les 3.7mio de ménage !!! Et tout ça à l'air normal...

  • Gabriel le 15.01.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Mouais

    Sans oublier les CHF 2.- facturés pour la facture papier

Les derniers commentaires

  • Zingouingouin le 20.01.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    M.

    Voilà voilà... Prenez une antenne satellite, abonnez vous a un partenaire français pour la tv. Ajoutez deux têtes sur votre parabole, 1 pour les chaînes suisses une pour internet, commandez votre carte chaînes suisses et un abonnement internet satellite chez Bluesky sat... Et puis annoncez vous a billag... On vous répond: Vous êtes inconnu de nos systèmes et n apparaissez pas dans les données d utilisateurs suisses... Donc je n ai pas payé pendant 7 ans....

  • Désabusée le 18.01.2019 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    1 mois ?!?

    J'ai reçu une facture pour 1 mois ?!? Seulement janvier 2019... C'est très bizarre je trouve. Pourquoi ne peuvent-ils pas facturer 12 mois d'un coup et ainsi économiser 1 feuille et 1 enveloppe (et mon temps en passant...)

  • Chrystelle Croisier le 17.01.2019 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Facture éronnée reçue ce matin

    Ayant déménagé en avril 2018, j'ai reçu la facture à mon ancienne adresse et les personnes dans le ménage étaient mon mari, les nouveaux locataires et moi même... J'ai donc téléphoné au contrôle des habitants de mon ancienne commune et leur ai demandé si notre sortie avait bien été faite le 31 mars 2018 comme demandé. Après vérification, tout était ok. J'ai donc téléphoné au service client Serafe et là on m'a dit que de nouvelles données allaient être fournies par le canton et que je pouvais détruire ma facture et que j'en recevrai une à la bonne adresse... J'espère ne pas avoir de surprise...

  • georg le 17.01.2019 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    Seraf, hein

    Et pan, début 2019 on reçoit 304 CHF de Serafe à payer d'avance jusqu'à fin octobre. Moi je ne paye pas d'avance un service public, j'ai demandé des factures électroniques trimestrielles. J'ai essayé d'appeler, sans succès. J'ai envoyé un mail, pas de réponse. De plus, dans l'adresse figure l'ancien locataire, j'ai appelé l'office des habitants, ils me disent que de leur côté tout est ok, il faut voir avec Serafe. Super la politique de la patate chaude.

  • Jeremy le 17.01.2019 06:26 Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse

    Dans notre magnifique pays, nous avions la possibilité de pouvoir abolir ou non cette redevance (par système de votation) Mais comme en Suisse on aime payer pour des inepties et que sans doute on a trop d'argent... on a voté pour continuer à payer ... chercher l'erreur