Aéroport de Zurich

23 février 2019 12:13; Act: 23.02.2019 12:40 Print

Une ligne directe permet aux pilotes de s'exprimer

En octobre dernier, un pilote Swiss avait perdu son sang-froid dans une conversation radio avec la tour de contrôle. Les aiguilleurs du ciel proposent désormais une hotline en cas de besoin.

storybild

Une hotline permet désormais aux pilotes de mieux dialoguer avec les aiguilleurs du ciel. (Photo: Keystone/Christian Merz)

Sur ce sujet
Une faute?

Prêt au décollage, le pilote Swiss avait exprimé toute sa frustration de ne pas pouvoir décoller dans le créneau prévu. Il s'était mis en colère lors d'une conversation radio entre lui et la tour de contrôle. Après de vifs propos peu courtois de la part du pilote, une employée de la tour de contrôle lui avait alors répondu: «Si vous avez des choses à dire, appelez-nous. Ce serait plus intelligent qu'ici sur cette fréquence.» Depuis cet incident, la compagnie Swiss a pris position et s'est excusée pour l'erreur commise par son pilote. Si la collaboration entre les pilotes suisses et les contrôleurs aériens était réputée plutôt bonne jusqu'alors, le besoin de mieux échanger entre les deux parties semble bien réel.

«Malentendus et frustration»

Comme le rapporte la «Schweiz am Wochenende», les contrôleurs aériens ont rédigé un article dans la revue officielle de l'association des pilotes, dans lequel ils s'adressent directement aux équipages des cockpits. Ils invitent ces derniers au dialogue et aux échanges. Un numéro de téléphone leur est également proposé, que les pilotes peuvent composer, afin de discuter directement avec les aiguilleurs du ciel de leurs frustrations éventuelles. «Si la communication entre les pilotes et la tour fonctionne bien, il n'y a pas lieu d'avoir des problèmes. Cela devient par contre le cas lorsque des malentendus s'installent», peut-on encore lire dans l'article.

(20 minuten/cam)