Peut-on rire de tout?

09 février 2011 23:50; Act: 10.02.2011 07:57 Print

Freysinger attaque en justice un caricaturiste

par Grégoire Corthay - Oskar Freysinger a déposé une plainte pénale contre le dessinateur de presse jurassien Pitch pour l'avoir représenté en nazi dans «Vigousse».

storybild

Ce dessin, signé Pitch dans l'hebdomadaire «Vigousse» du 12 novembre 2010, a scandalisé Oskar Freysinger.

Sur ce sujet
Une faute?

Un débat sur la liberté d'expression et le fait de savoir si on peut rire de tout pourrait prochainement être au coeur d'un nouveau procès. Dans un courrier daté du 9 février 2011 à destination de la justice vaudoise, Oskar Freysinger a en effet déposé, par le biais de son avocat, une plainte contre un caricaturiste romand, pour «calomnie, subsidiairement diffamation et toute autre infraction que l'enquête pourrait établir» .

Cette plainte fait suite à la parution dans le numéro du 12 novembre 2010 de «Vigousse» d'un «dessin humoristique» réalisé par Pierre-Olivier Comment, dit Pitch. Oskar Freysinger y était représenté dans une tenue faisant penser à celle d'un officier SS, envoyant sur un ton martial des enfants à la douche dans un bâtiment d'où sortait une épaisse fumée.

Une attaque qui ne vise pas l'homme politique

Jean-Luc Addor, l'avocat de l'élu valaisan, souligne que son client est «très attaché à la liberté d’expression, un pilier essentiel de notre démocratie» mais que dans ce cas la ligne rouge a été franchie. La publication de cette caricature de Pitch «a atteint le plaignant non pas comme homme politique, mais comme personne. Car derrière l'homme politique, surtout de milice, il y a toujours l'homme, l'époux, le père de famille et encore l'enseignant», assure-t-il.

«Des accusations de nazisme sont manifestement attentatoires à l'honneur et excèdent très largement tout ce qu’on peut tolérer, que ce soit dans le cadre d'un débat démocratique ou d’une campagne politique ou même sous couvert d'une prétendue satire», précise-t-il encore.

Barrigue également sur le banc des accusés?

Selon la plainte, l'enquête devra aussi déterminer dans quelle mesure le directeur et le rédacteur en chef de «Vigousse», Thierry Barrigue, qui a validé et assumé par la suite la publication de ce dessin, «doit être considéré comme un participant à l'infraction».

En novembre 2010, Barrigue avait expliqué à «20 minutes» que lorsque Pitch lui avait soumis son dessin, le dessinateur Ajoulot ne pensait pas qu'il serait accepté et diffusé dans «Vigousse». «Si Oskar Freysinger veut nous faire un procès, nous l'attendons! Son côté offusqué alors qu'il occupe en permanence le devant de la scène médiatique en jouant la provocation m'amuse plutôt», soulignait alors Barrigue…

Les commentaires les plus populaires

  • Verrabien le 26.08.2011 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Liberté d'expression

    Etrange comme la liberté d'expression revendiquée à corps et à cris par l'extrême-droite UDC ne s'applioque qu'à elle-même...

  • Jean Moulin le 10.02.2011 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour la liberté d'expression

    J'étais pour le la liberté d'expression avec les caricatures de mahomet et je suis toujours pour la liberté d'expression avec la caricature de freysinger. Après si freysinger n'assume pas la parenté de ses opinions avec celles de certains allemands de sinistre mémoire c'est son problème. Il faudra bien qu'il apprenne à assumer tout ce qu'il dit.

  • Freysi le 10.02.2011 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Mamado Diallo

    Oskar est une caricature en chaire , en os et en queue de cheval.

Les derniers commentaires

  • Hussein BACHA le 29.01.2012 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    M Freysinger doit quitter l'enseignement

    Oskar Freysinger: "Je suis tout sauf un prof autoritaire, au contraire", néanmoins ses idées sont discutées, débattues, dans tous les médias, cela a des influences sur les élèves qui le côtoient. Monsieur Oskar Freysinger est libre de toute pensée mais hors de l'enseignement. Le Département VS de l'éducation a une autre vision: b) assurer, au sein du système scolaire, une intégration optimale pour chacun. Or les idées de Mr Freysinger vont à l encontre . le DECS aurait du le congédier depuis très longtemps...

  • Verrabien le 26.08.2011 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Liberté d'expression

    Etrange comme la liberté d'expression revendiquée à corps et à cris par l'extrême-droite UDC ne s'applioque qu'à elle-même...

  • STOPUDC le 11.02.2011 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Le manipulateur de masses scandalisé ???

    Le manipulateur de masses et propagateur de préjugés infondés et de fausses idées reçues est scandalisé par un simple dessin humoristique ??? Pffffff, laissez-moi rire !

  • mouais le 10.02.2011 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    L'arroseur arrosé

    Freysinger qui ne s'est jamais privé de traiter de stalinien ses opposants de gauche est vraiment ridicule à vouloir faire des procès à ceux qui font comme lui.

  • Jean Moulin le 10.02.2011 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour la liberté d'expression

    J'étais pour le la liberté d'expression avec les caricatures de mahomet et je suis toujours pour la liberté d'expression avec la caricature de freysinger. Après si freysinger n'assume pas la parenté de ses opinions avec celles de certains allemands de sinistre mémoire c'est son problème. Il faudra bien qu'il apprenne à assumer tout ce qu'il dit.

    • diogene le 19.02.2011 00:31 Report dénoncer ce commentaire

      Vous rigolez!

      C'est une blague? C'est quoi la parenté de ses opinions avec quels allemands? La liberté d'Expression oui, la calomnie non! Et à caricaturer n'importe quelle personne qui a l'ire de ne pas plaire à quelque rédac chef en nazi, on va en bouffer de la croix gammée dans les prochains mois...