Média

20 juin 2019 09:24; Act: 20.06.2019 09:37 Print

Gilles Marchand défend la réorganisation de la SSR

Le directeur de la SSR rappelle que le redéploiement de l'entreprise doit éviter des coupes dans la production journalistique.

storybild

Gilles Marchand explique que les économies doivent plutôt être faites dans les infrastructures. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La SSR est sans doute l'entreprise média la plus décentralisée au monde, selon son directeur. Gilles Marchand rappelle le but de la réorganisation de l'entreprise de service public: éviter des coupes dans la production journalistique.

Le Conseil national a donné suite mardi à cinq initiatives parlementaires visant à ancrer la répartition des sites de production de la SSR entre Genève, Lausanne, Berne et Zurich.

Dans une interview parue jeudi dans «24 Heures» et «Tribune de Genève», M. Marchand dit comprendre l'attachement du parlement au fédéralisme et à la décentralisation, mais défend les projets de la SSR.

«La réalité objective est que nous sommes hyperdécentralisés et contents de l'être», indique le directeur de la SSR. «Je rappelle que nous avons 7 studios principaux et 17 studios régionaux», ajoute-t-il.

Des marges de manoeuvre

Les projets de réorganisation ont pour but d'éviter des coupes dans la production journalistique. Les économies doivent plutôt être faites dans les infrastructures.

Car la publicité baisse massivement et il faut faire des économies, avertit M. Marchand, qui rappelle que l'on a demandé à la SSR durant la campagne «No Billag» de se serrer la ceinture. Quant au reproche d'imiter la centralisation des médias privée, il est jugé «excessif».

Selon son directeur, la réorganisation de la SSR vise à libérer des marges de manoeuvre pour développer le terrain avec plus de correspondants qui soient capables de faire de la production multimédia. «Avec les politiques, nous avons peut-être des divergences sur les modalités alors que nous poursuivons finalement le même but», considère M. Marchand.

La SSR souhaite centraliser à Zurich les rédactions radio de la SRF, actuellement basée à Berne. Des craintes ont aussi été émises face à un transfert de Genève à Lausanne d'une partie de la production télévisuelle de la RTS.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • jn le 20.06.2019 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Langue de bois

    Lors de la campagne contre "No Billag" on nous a donc menti, M. Marchand le premier, qui voulait sauver sa place, je suppose.

  • Jean Visuel le 20.06.2019 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Utilité image in air

    Comme toutes les chaînes de tv, si on supprime le télé réalités et les pub, qui sont nulles, il reste pas grand chose, mais on paie Serafe et un abonnement. En fin d'année si on additionne ces montants, on remarque qu'on a payé cher pour du "brouillard"

  • Titan le 20.06.2019 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Télévision désuète

    Perso cela fait longtemps que je ne regarde plus la SSR ! Et les autres chaînes publiques ou privées non plus. Les programmes proposés pour divertir le public sont devenus tellement inintéressants et abrutissants que cela nous fait plus de mal au cerveau que l'instruire ou le divertir.

Les derniers commentaires

  • Thor Du Nord le 21.06.2019 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nul

    La dernière chose que je regardais à la RTS fût le téléjournal. Actuellement, je fuis cette émission, tellement bobo, tellement convenue...

  • pupuce le 21.06.2019 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    TV et Radio romande du pipeau !

  • zigouille le 21.06.2019 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Il défend son salaire soit plus de fr. 40'000.--, mensuel ! par ailleurs la TSR est en passe de devenir une télé de ploucs! Le TJ de 19h.30 est affligeant ! et les répétitions des émissions on n'en parle pas !

  • D.B. le 20.06.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    plus de TNT plus de RSR

    Bonjour, Depuis que la RSR a débranché la TNT, je ne la regarde plus. J'aurai dû voter oui no billag

  • TV Internet le 20.06.2019 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Multiplicateur

    Pourquoi sa coûte si cher? 3 langues nationales, faut donc des journaux et émissions dans les 3 langues! T'en vire 2 en gardant une seule comme dans les autres pays et tu a le budget! Besoin d'une calculatrice? Si c'est cher le TJ romand, à combien sont les 2 autres?