Santé

04 octobre 2011 10:55; Act: 04.10.2011 15:11 Print

Grande inégalité entre Suisses et étrangers

Les étrangers vivant en Suisse sont toujours en moins bonne forme que les Suisses eux-mêmes, selon une étude conjointe de l'OFSP et de l'ODM.

Une faute?

Les étrangers vivant en Suisse sont généralement en moins bon état de santé que la population autochtone, étant par exemple plus facilement en surpoids. Ils ne recourent pas pour autant plus souvent au système de soins. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par les Offices fédéraux de la santé publique (OFSP) et des migrations (ODM).

En automne 2010, 3000 immigrants de Turquie, du Portugal, de Serbie, du Kosovo, de Somalie et du Sri Lanka ont fourni des informations sur leur état de santé et leur comportement en la matière, sur leur recours à des prestations médicales ainsi que sur leurs connaissances sanitaires, ont communiqué mardi l'OFSP et l'ODM.

A l'instar d'une première enquête de ce type réalisée en 2004, les résultats révèlent de «nettes inégalités» entre la population helvétique et les migrants en Suisse. Dans bien des cas, l'état de santé physique et psychique des personnes interrogées est en effet plus mauvais que celui de la population autochtone. Par contre, aucune différence systématique n'a pu être recensée dans le recours à des prestations médicales.

Les résultats de la recherche mettent en évidence les facteurs qui influencent l'état de santé des personnes sondées. Ainsi, plus leur niveau de formation et leurs compétences linguistiques sont élevés, meilleur est leur état de santé. Par ailleurs, les migrants qui sont arrivés récemment en Suisse sont en meilleure santé que ceux qui y vivent depuis un certain temps. Au sein de la population issue de la migration, les femmes ont un état de santé moins bon que les hommes.


Moins d'alcool

Des différences ont également été relevées dans le comportement sanitaire: chez les migrants questionnés, la consommation de tabac est plus élevée, mais celle d'alcool «nettement» plus faible. En matière d'alcool, 99% des Somaliens sont abstinents; c'est le cas de deux tiers des Sri-Lankais. Les étrangers consomment moins de fruits et légumes et sont «nettement plus souvent» physiquement inactifs. Ils souffrent d'ailleurs «beaucoup plus souvent» de surpoids.

Cette enquête fait partie du "Programme national migration et santé 2008-2013", qui vise à améliorer l'état de santé de la population migrante vivant en Suisse et son comportement en la matière. Outre la recherche, il prévoit des mesures dans les domaines suivants: promotion de la santé et prévention, formation et couverture médicale ainsi qu'interprétariat communautaire. Avec ce programme, l'OFSP participe au plan d'intégration du Conseil fédéral visant à améliorer la situation des migrants.

(ap)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hans ai marre ! le 04.10.2011 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Primo, les suisses !

    Et la situation des Suisses et Suissesses dans la précarité ? Les politiques s'en foutent. ça n'améliore pas l'image de la Suisse dans le monde ! Par contre les immigrés oui. J'ai des amis qui vivent difficilement leur fin de mois à manger du pain aux oeufs, pâtes pour pouvoir acheter des nouveaux soulier à leurs enfants. Les femmes vivant seules avec enfants à charge qui ne reçoivent aucune aide ou des peanuts. Occupons-nous d'abord de nos Suisses avant de se donner bonne conscience en aidant des gens venus d'ailleurs.

  • Paulus le 04.10.2011 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    La vache à lait!

    Un jour, (il y a env.8 ans,) un réfugié me demande l'adresse d'un opticien en me montrant la feuille de prescription médicale. En cherchant l'adresse, j'y vois l'octroi d'une somme de Frs.800.- pour une paire de lunette? Question: avez vous eu la chance de bénéficier d'une telle générosité des services sociaux à votre égard??

  • Anarchy in CH le 04.10.2011 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on s'occupait de nos citoyens ?

    Devrait-on leur donner une pension supplémentaire ???? Au fait, serait-il possible d'avoir une statistique pour savoir si les Suisses à l'étranger sont en meilleur forme que leurs résidents ??? Merci !

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 05.10.2011 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Un "programme" pour ça ?

    Et qui paie pour cette étude totalement inutile ?. Les migrants ont fait un choix.S'ils bouffent trop et sont en surpoid, à qui la faute ?. Non franchement, quand on pense au nombre de Suisses qui ne peuvent pas joindre les deux bouts et aux retraités qui crèvent la dalle, on se demande si de tels programmes, subventionnés par nos impôts ne sont pas une insulte grave au respect de nos concitoyens !.

  • Hans le 04.10.2011 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors !

    Grande inégualité? Et alors? Prenez les immigrés par la main pour aller chez le médecin histoire que ça augmente encore un peu plus nos cotisations ! Ca doit être encore ces méchants UDC qui font du mal à ces étranger quoi !!! C'est vraiment terrible pour eux de vivre en Suisse, moi je serais eux, je partirais de ce pays qui ne soigne pas correctement ces invités.

  • Anarchy in CH le 04.10.2011 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on s'occupait de nos citoyens ?

    Devrait-on leur donner une pension supplémentaire ???? Au fait, serait-il possible d'avoir une statistique pour savoir si les Suisses à l'étranger sont en meilleur forme que leurs résidents ??? Merci !

  • Hans ai marre ! le 04.10.2011 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Primo, les suisses !

    Et la situation des Suisses et Suissesses dans la précarité ? Les politiques s'en foutent. ça n'améliore pas l'image de la Suisse dans le monde ! Par contre les immigrés oui. J'ai des amis qui vivent difficilement leur fin de mois à manger du pain aux oeufs, pâtes pour pouvoir acheter des nouveaux soulier à leurs enfants. Les femmes vivant seules avec enfants à charge qui ne reçoivent aucune aide ou des peanuts. Occupons-nous d'abord de nos Suisses avant de se donner bonne conscience en aidant des gens venus d'ailleurs.

    • Lola le 05.10.2011 07:40 Report dénoncer ce commentaire

      Cordonnier mal chaussés

      Tout à fait d'accord avec vous. Les autochtones d'un pays sont, généralement, moins bien lotis en matière d'aides et d'image que les personnes apportant de l'eau au moulin des politiques de quelque bord que ce soit! Et d'ici à ce qu'il y ai une véritable aide pour les femmes vivant seules avec enfants ou étudiants majeurs à charge, puisque dans ce pays c'est, encore, aux femmes qu'est dévolue l'éducation des enfants dans le 90% des cas, avec un salaire inférieur aux hommes, il pleuvra des petits chats. Par contre pour les impôts et les taxes, ils ne sont pas en retard!

  • Paulus le 04.10.2011 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    La vache à lait!

    Un jour, (il y a env.8 ans,) un réfugié me demande l'adresse d'un opticien en me montrant la feuille de prescription médicale. En cherchant l'adresse, j'y vois l'octroi d'une somme de Frs.800.- pour une paire de lunette? Question: avez vous eu la chance de bénéficier d'une telle générosité des services sociaux à votre égard??