Canton de Berne

16 juillet 2018 10:10; Act: 16.07.2018 14:22 Print

Grave accident avec un camion de l'armée

par cht - Un véhicule transportant 19 personnes a eu un accident près de Linden (BE). Deux militaires ont été grièvement blessés. Les autres ont également été touchés.

storybild

C'est ce camion qui s'est renversé ce lundi matin.

Une faute?

Grave accident de camion pour l'armée suisse lundi matin vers 7h30 près de Linden, dans l'Emmental bernois. Un véhicule militaire est sorti de la route et s'est retourné pour des raisons indéterminées, a annoncé le Département fédéral de la défense. Le DDPS précise que 19 soldats étaient à bord.

Deux personnes sont dans un état sérieux. Un militaire a été grièvement blessé à la tête et a été héliporté par la REGA à l'hôpital. Un autre a également été grièvement atteint et transféré à l'hôpital. Il souffre sans doute de lésions dorsales, selon le DDPS. Quatre militaires souffrent de blessures de moyenne gravité et 13 autres ont été légèrement touchés.

La section se rendait de Jassbach à Thoune pour une instruction au tir, précise le communiqué. Le camion accidenté a été remis sur ses roues pour être examiné par des spécialistes. Un juge d'instruction militaire a été saisi de l'affaire. L'encadrement de la troupe a été assuré sur place.

La cause de cet accident de la circulation n'est pas encore connue, a précisé le DDPS. Le militaire au volant était un chauffeur formé qui était sur le point de terminer son école de recrues.

Des précédents

Des accidents impliquant des véhicules militaires se produisent presque chaque année. Le dernier remonte au 20 juillet 2017. Deux militaires avaient été blessés quand deux chars de grenadiers à roues de type Piranha étaient entrés en collision à un carrefour près de Knonau (ZH).

Un véhicule de l'armée de type Puch, avec quatre militaires à bord, s'était aussi renversé en avril 2017 sur le côté entre Schwyz et Seewen. Les quatre soldats avaient été conduits à l'hôpital pour un contrôle. En novembre 2016, un Duro blindé avait quitté la route et s'était retrouvé sur le toit à la périphérie de Schwyz. Dix soldats avaient subi des blessures légères ou moyennes.

(nxp)