Suisse

07 avril 2019 07:52; Act: 07.04.2019 07:52 Print

Grève des femmes: il faudra demander congé

La grève des femmes prévue le 14 juin est illicite au regard de la constitution fédérale, estime une avocate spécialisée dans le droit du travail.

storybild

Faire grève n'est pas toujours sans conséquence. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Les employés qui participeraient à la grève des femmes, le 14 juin, sans avoir demandé un congé risquent un avertissement, prévient une avocate spécialisée en droit du travail. Pour qu'il soit légal, «le débrayage doit se rapporter directement aux relations de travail entre un employeur et ses employés et non pas à des motifs politiques», explique Sandra Gerber dans un entretien diffusé par «Le Matin Dimanche». A propos du 14 juin, il s'agit davantage d'une manifestation que d'une grève, selon elle.

Si un employé venait à participer à la grève des femmes sans demande de congé préalable à son employeur, un licenciement immédiat serait toutefois disproportionné, poursuit l'avocate, sauf en cas d'antécédents ou d'avertissements préalables. Il s'expose à un avertissement pour «une absence injustifiée, voire un abandon de poste».

Licite pour les fonctionnaires vaudois

Le Conseil d'Etat vaudois a décidé de ne pas contester la grève des femmes. Il n'y aura pas de sanctions administratives, a-t-il fait savoir. En Valais en revanche, les fonctionnaires devront débrayer sur leur temps personnel. Les examens pour les étudiants et les apprentis du canton sont également maintenus ce jour-là.

Le 14 juin, les femmes sont appelées à faire grève du travail rémunéré, du travail domestique, de l'école et de la consommation. Les organisations ayant lancé le mouvement dénoncent la persistance des violences sexistes et des discriminations salariales, ainsi que la non-reconnaissance du travail domestique. Elles ont publié en janvier un manifeste, détaillant en 19 points les raisons de se mobiliser.

Le 22 septembre dernier, quelque 20'000 personnes avaient manifesté à Berne en faveur de l'égalité salariale entre hommes et femmes et contre la discrimination. Une quarantaine d'organisations étaient à l'origine de ce rassemblement.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mzx le 07.04.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nimporte quoi

    N'importe quoi....mais où va-t-on ! ? la grève pourquoi ?

  • Chris F le 07.04.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Papa en colère !

    Ca semble pourtant logique et responsable de demander congé pour participer à une manif !! Elles veulent tout sans abandonner leurs privilèges, ça suffit maintenant !!

  • Doug Wilson le 07.04.2019 09:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    logique

    On reçoit un salaire en échange d'un travail. Pas de travail, pas de salaire (ou alors il faut utiliser son droit à un congé payé, plus communément appelé un jour de vacances). Rien de plus logique

Les derniers commentaires

  • Virginie le 11.04.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    La Sororité

    Je vous recommande à tous et surtout à toutes LE livre de Virginie Despentes "King Kong Théorie". Une fois lu, vous viendrez toutes manifester le 14 juin, afin de faire preuve de sororité, même toi Claudia... "Sororité" => le féminin du mot "fraternité" qui est beaucoup mieux connu, bizarre... Au plaisir de toutes vous y voir mes soeurs! :-)

  • Une femme cupide et paresseuse le 10.04.2019 22:36 Report dénoncer ce commentaire

    La grippe une fois tous les 12 ans

    En 12 ans, je n'ai jamais manqué un jour de travail (je suis à 100%), je m'investis à fond dans ce que je fais et tout le monde apprécie mon professionnalisme et mon engagement. Le 14 par solidarité pour celles qui doivent encore se battre pour ce qui devrait être un acquis, je ne vais pas prendre un congé, je serai « malade ». Comme cela tous ceux qui traitent les femmes de feignasses et d'absentes au boulot sur ce forum auront au moins une fois raison dans leur vie. Et peut-être même que le lundi je demanderai le divorce, histoire de plumer mon mari.

  • La rage qui vit le 09.04.2019 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Indignez-vous!

    On glisse vers le totalitarisme! Pétard, c'est n'importe quoi, faut arrêter de ce laisser marcher sur les pieds.

    • Ben... le 26.04.2019 12:59 Report dénoncer ce commentaire

      @La rage qui vit

      C'est justement le but de la grève : qu'on arrête de piétiner les femmes et leurs droits

  • Une maman le 09.04.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Comique

    Et que dites-vous du fait que 9/10 c'est la femme divorcée qui travaille à temps partiel pour élever ses enfants et non pas le papa divorcé.? Ce qui fait qu'au final la maman divorcée aura une petite retraite (vu qu'elle se calcule sur le capital) et pourtant elle aura donné de son temps pour élever les futurs actifs qui paieront les retraites! C'est très très très comique , non?

    • pupuce le 09.04.2019 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Une maman

      Il ne faut pas toujours mettre le compte sur le problème des gens divorcés !

  • Marine le 08.04.2019 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Juste une question de calcul

    Avec 20% de salaire en moins ce n'est pas un vendredi par an que les femmes devraient faire grève mais bien un vendredi par semaine si elles veulent rattraper cet écart salarial !