Confédération

18 avril 2019 12:53; Act: 18.04.2019 12:54 Print

Guy Parmelin recherche deux nouveaux cadres

L'Office de l'agriculture et le Conseil des Ecoles polytechniques fédérales (EPF) ont besoin de nouvelles têtes après deux départs à la retraite.

storybild

L'actuel président du Conseil des Ecoles polytechniques fédérales (EPF) Fritz Schiesser partira à la retraite à la fin avril déjà. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le conseiller fédéral Guy Parmelin doit pallier deux départs à la retraite. Il a nommé deux commissions de sélection pour l'aider à trouver un nouveau chef de l'Office de l'agriculture et un nouveau président du Conseil des Ecoles polytechniques fédérales (EPF).

L'actuel président des Fritz Schiesser partira à la retraite à la fin de ce mois déjà. Son poste a été mis au concours et doit être pourvu d'ici à la fin de l'année, a annoncé jeudi le Département de l'économie, de la formation et de la recherche.

Les deux comités de sélections seront présidés par la secrétaire général de Guy Parmelin Nathalie Goumaz. Celui concernant les EPF mêle administration, monde universitaire et économie privée. Il inclut notamment la secrétaire d'Etat à la formation, la recherche et l'innovation Martina Hirayama, le professeur de l'Université de Lausanne Dominique Arlettaz, le directeur d'IBM Resarch Allessandro Curioni et la patronne du groupe BKW Susanne Thoma.

A la tête de l'Office fédéral de l'agriculture, Bernard Lehmann partira à la retraite cet été. Son successeur devrait être nommé d'ici à l'automne. Parmi les membres du comité de sélection figurent l'ancien secrétaire général de la Fédération romande des consommateurs Mathieu Fleury, le directeur de l'Institut de recherche de l'agriculture biologique Urs Niggli ou encore l'ancien conseiller national Hansjörg Walter (UDC/TG). Le dernier mot reviendra au Conseil fédéral.

(nxp/ats)