ZURICH

04 décembre 2008 22:45; Act: 04.12.2008 20:09 Print

Handicapé profond le jour, prince de la cambriole la nuit

Les médecins le pensaient gravement atteint dans sa santé. Ce qui ne l’a pas empêché de prendre part à près de cinquante cambriolages.

Une faute?

Cet homme est gravement malade. Il souffre de troubles neuropsychologiques profonds. C’est le diagnostic sans appel que les nombreux médecins qui l’ont examiné ont posé. Inscrit à l’assurance invalidité, il a même encaissé près de 330 000 fr. Mais sous le masque du malheureux handicapé se cachait un malfaiteur sans scrupule.

Ainsi, entre 2002 et 2006, le soi-disant handicapé a commis pas moins d’une cinquantaine de cambriolages en bande. Et l’homme n’était pas un manche! Il a à son actif une douzaine d’attaques de bureaux de poste, durant lesquelles il a déplacé des coffres-forts, conduit des véhicules et forcé des portes. Les malfrats ont ainsi accumulé près d’un demi-million de francs de butin.

Le ministère public avait requis 6 ans d’emprisonnement. Le tribunal l’a condamné jeudi à une peine sans sursis de 3 ans et demi de prison pour vol en bande, fraude et vol.

(Attila Szenogrady/jbm)