Proposition

09 mars 2011 08:36; Act: 09.03.2011 09:43 Print

Identifier les vélos pour lutter contre le vol

Chaque année plus de 100'000 petites reines sont volées en Suisse. La plupart du temps, leur propriétaire ne les reverra jamais.

Sur ce sujet
Une faute?

Aujourd'hui, lorsqu'un cycliste se fait voler sa monture, il n'a quasiment aucune chance de la revoir. Et le phénomène n'est pas rare puisque selon les estimations le nombre de vols dépasse les 100'000. Mais dans les rares cas où un deux-roues est trouvé, il est généralement impossible d'en retrouver le propriétaire.

Mais cette semaine, Jean-François Steiert, président de Pro-vélo et Conseiller national (PS - Fribourg) va une déposer un postulat pour demander au Conseil fédéral d'agir, explique «24heures».

Un premier raté

Il s'agit, en fait d'une nouvelle tentative. L'été passé la PDC argovienne Ruth Humbel avait déjà attiré l'attention du gouvernement sur le vol de vélo. Celui-ci avait répondu qu'il appartenait aux propriétaires de mieux sécuriser leur véhicule, résume Jean-François Steiert. «Oserait-on dire aux conducteurs de s'acheter de meilleurs antivols?», réagit-il outré.

La solution: graver un numéro

Pro vélo propose une solution: graver les cadres des vélos. Mais l'association espère une action du Conseil fédéral afin d'éviter qu'on ne se retrouve en Suisse avec 26 registres différents. Il serait idiot qu'un vélo perdu dans une ville ne soit pas rendu à son propriétaire car il aurait été retrouvé dans le canton voisin.

Les numéros de cadres peu utilisables

Les numéros de cadres, gravés par les fabricants ne sont pas parfaits non plus: chaque constructeur utilise sa propre numérotation et il est ainsi probable que plusieurs vélos aient le même numéro.

Donc en attendant que Berne ne mette une solution efficace en selle, les cyclistes n'ont qu'à investir dans des cadenas.

(job)

Les commentaires les plus populaires

  • Robert le 09.03.2011 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui ?

    Le problème réside dans la gestion des dossiers de vol par la police, par manque d'effectifs certainement... Combien de vélos abandonnés ou vandalisés par les voleurs jonchent les trottoirs et finissent à la ferraille car le numéros de cardre ne sont pas relevés ???? quel gaspillage...

  • Jeanmi le 09.03.2011 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Revenir en arrière

    Il y à quelques années encore, l'ensemble des vélos avait un numéro de cadre et de plus une plaque d'immatriculation permettant d'identifier le propriétaire. Pourquoi les politiques ont-ils aboli se système pour remettre le problème sur la planche aujourd'hui ?

  • Yenamarre le 09.03.2011 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Où est le VTT de ma fille, cadeau de Noël

    En juillet 2010 il y a eu 5 vélos volés dans le local à vélo de l'immeuble fermé à clef, hors, ni la police, ni la gérance n'ont entrepris quoi que ce soit afin que l'affaire ne soit élucidée, de plus, les 2 autres local à vélos de l'immeuble pouvait s'ouvrir avec la même clef, ils ont été visité, comme celui de mon entrée, il n'y a pas eu d'effraction, donc c'est une personne habitant l'immeuble qui a volé tous ces vélos, il avait la clef. Rien n'a été fait.

Les derniers commentaires

  • Yenamarre le 09.03.2011 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Jean-François Steiert pouvez-vous mieux faire que

    C'est encore moi, le VTT de ma fille avait un antivol, dans un local à vélos fermé à clef et en plus il avait le numéro de l'assurance collé sur le garde-boue, plus le numéro de fabrication, alors si avec tout ça on se fait voler le vélo, dites-moi ce que j'aurais dû faire. Où plutôt, "Que fait la police et le gouvernement"?

  • Yenamarre le 09.03.2011 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Où est le VTT de ma fille, cadeau de Noël

    En juillet 2010 il y a eu 5 vélos volés dans le local à vélo de l'immeuble fermé à clef, hors, ni la police, ni la gérance n'ont entrepris quoi que ce soit afin que l'affaire ne soit élucidée, de plus, les 2 autres local à vélos de l'immeuble pouvait s'ouvrir avec la même clef, ils ont été visité, comme celui de mon entrée, il n'y a pas eu d'effraction, donc c'est une personne habitant l'immeuble qui a volé tous ces vélos, il avait la clef. Rien n'a été fait.

  • Robert le 09.03.2011 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui ?

    Le problème réside dans la gestion des dossiers de vol par la police, par manque d'effectifs certainement... Combien de vélos abandonnés ou vandalisés par les voleurs jonchent les trottoirs et finissent à la ferraille car le numéros de cardre ne sont pas relevés ???? quel gaspillage...

  • Jeanmi le 09.03.2011 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Revenir en arrière

    Il y à quelques années encore, l'ensemble des vélos avait un numéro de cadre et de plus une plaque d'immatriculation permettant d'identifier le propriétaire. Pourquoi les politiques ont-ils aboli se système pour remettre le problème sur la planche aujourd'hui ?

    • Yenamarre le 09.03.2011 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      Cadeau de Noël

      Le VTT de ma fille a un numéro de cadre, plus l'autocollant de l'assurance vélo, il n'a jamais été retrouvé car la police s'en fiche, en plus, il a été volé dans un local fermé à clef, et il n'y a eu aucune effraction, donc c'est quelqu'un de l'immeuble qui l'a volé et sûrement revendu, mais il n'a pas été le seul, à ma connaissance 5 en tout, et les 2 autres local à vélos ont été visité, mais rien n'a été entrepris, à ce jour je n'ai eu aucune nouvelle de ma plainte.

  • poupou le 09.03.2011 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    soyons simple

    c'est pourtant simple. il suffit de revenir en arrière et de remettre des plaques aux cycles avec une centralisation des données. Il suffit d'avoir une volonté politique et nous créerons des places de travail. Les anciens savaient eux...

    • Yenamarre le 09.03.2011 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      Les voleurs savent eux, surtout quand ils ont les

      Cela fait marché le commerce, mais le VTT de ma fille n'a jamais été retrouvé car la police s'en fiche, en plus, il a été volé dans un local fermé à clef, et il n'y a eu aucune effraction, donc c'est quelqu'un de l'immeuble qui l'a volé et sûrement revendu, mais il n'a pas été le seul, à ma connaissance 5 en tout, et les 2 autres local à vélos ont été visité, mais rien n'a été entrepris, à ce jour je n'ai eu aucune nouvelle de ma plainte. J'ai acheté ce vélo quand je travaillais encore à un prix plus que raisonnable, mais aujourd'hui étant au chômage je ne pourrais pas lui en racheté un autre.