Intoxication

03 juin 2011 16:47; Act: 03.06.2011 17:05 Print

Il commande du blanc, il reçoit du détergent

Le pronostic vital d'un homme a été engagé après qu'on lui ait servi du détergent à la place d'un verre de vin blanc dans un restaurant à Flamatt (FR).

Une faute?

Le client d'un restaurant à Flamatt (FR) a été gravement intoxiqué mardi après avoir commandé un verre de blanc.

Au lieu de vin, l'homme a ingurgité un produit de nettoyage. Sa vie serait en danger selon les médecins, cités vendredi par la police cantonale fribourgeoise.

La victime est un homme âgé, a précisé le porte-parole de la police cantonale Hans Maradan. Ce dernier se refuse toutefois à donner plus de précision. «Flamatt est un village et tout le monde se connaît», argue-t-il.

Après la première gorgée, l'homme s'est tout de suite senti mal. Le personnel de l'établissement s'en est occupé. Il a été conduit chez lui comme il l'avait demandé. Son état s'étant rapidement détérioré, il a été emmené à l'Hôpital de l'Ile à Berne. Selon les médecins, le pronostic vital est engagé.

Les investigation de la police indiquent que des pots servant à servir du vin ouvert ont été lavés avec un détergent (RV 481) dilué. Le reste de ce produit dilué - environ un décilitre - a été versé dans une bouteille de vin vide.

Celle-ci a été laissée sur le comptoir et ensuite rangée dans le frigo par un autre membre du personnel, a expliqué M. Maradan. Lorsqu'un peu plus tard, le client a commandé un verre de vin blanc, une serveuse a utilisé la bouteille contenant le détergent dilué.

Enquête ouverte d'office

L'affaire ne va pas rester sans suites judiciaires. Une enquête pour lésions corporelles graves par négligence a été ouverte contre le tenancier, a indiqué à l'ATS le procureur général Fabien Gasser. Le restaurateur a été entendu par la police, non pas parce qu'il est patron de l'établissement, mais parce que c'est lui qui a procédé à la malencontreuse manipulation.

Le produit utilisé n'est pas un quelconque produit de vaisselle. Il s'agit d'un produit de nettoyage industriel utilisé dans les lave- vaisselle de la restauration en particulier. C'est un produit alcalin qui peut provoquer non seulement des irritations de la gorge et de l'estomac, mais des brûlures, explique le directeur du Centre suisse d'information toxicologique Hugo Kupferschmidt.

Les corrosions sont d'autant plus importantes que les quantités ingurgitées ont été importantes et peu diluées. Elles peuvent aller jusqu'à rupture de la cavité stomacale. Tant que les muqueuses ne sont pas guéries et que le risque de rupture subsiste, la situation est grave.

(ats)