Cinéma

23 janvier 2019 08:56; Act: 23.01.2019 10:16 Print

La Suisse veut davantage de «James Bond»

Un sénateur bernois aimerait que notre pays soit davantage utilisé comme décor de cinéma. Il a déposé une interpellation à Berne.

storybild

«Au Service de sa majesté» a été en partie tourné au Schilthorn. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Suisse a longtemps servi de décor à des films célèbres, notamment les James Bond. Tout le monde se souvient de «Au service secret de sa Majesté», dont des scènes d'action avaient été filmées au Schilthorn, dans les Alpes bernoises. L'agent 007 a aussi été immortalisé sur les routes du col de la Furka ou sur un barrage au Tessin. Plus près de nous, des scènes du« Star Wars - épisode III» ont aussi été filmées à Grindelwald. Autant de longs-métrages qui ont fait connaître notre pays et qui ont attiré les touristes désireux de visiter les lieux de tournage.

Hic: le nombre de films tournés dans notre pays est en forte diminution, selon les experts de cinéma, remarque le Bundmercredi. Au point que le sénateur bernois Werner Luginbühl a déposé une interpellation au Parlement pour que la Suisse soit mieux positionnée auprès des producteurs de cinéma. Il souhaite notamment savoir la position du Conseil fédéral et quelles sont les mesures d'encouragement possibles dans ce domaine.

Concurrence de l'Autriche

Pour le conseiller aux Etats bernois, si de moins en moins de films sont tournés en Suisse, c'est d'abord parce que les pays voisins, à commencer par l'Autriche, nous font concurrence et se mettent en quatre pour séduire les producteurs de cinéma. Werner Luginbühl n'exclut donc pas lui aussi l'octroi de subvention aux équipes de tournage internationales, comme cela se pratique ailleurs. «Ce n'est certes pas idéal, mais si nos concurrents utilisent ces moyens-là, il faut peut-être que nous en fassions autant», souligne-t-il.

Le parlementaire PBD n'y voit que des avantages, souligne le Bund. D'abord, les grandes productions dépensent sur place plus de 200'000 francs par jour, dont une bonne partie pour l'hôtellerie, la restauration, la sécurité, les transports etc. Et surtout, le retour sur investissement peut être colossal, puisque les spectateurs adorent visiter les lieux de tournage. On se souvient notamment du tourisme néo-zélandais qui a explosé après la sortie de la trilogie du Seigneur des anneaux.

Conditions requises

Une experte de l'Université de Vienne, Alexandra Felix, tempère cet enthousiasme. Pour créer un tel engouement, il faut d'abord que le film soit un succès ou devienne culte, souligne-t-elle. Il faut aussi que le long-métrage ait été tourné là où l'intrigue est censée se dérouler. Enfin, il faut que les professionnels du tourisme n'hésitent pas à utiliser les productions comme carte de visite. A l'image de la ville de Forks, aux USA, où tout est organisé sur place pour faciliter la visite des sites de tournage de la saga Twilight. Ou du Schilthorn qui propose une expo interactive sur James Bond.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • domivax le 23.01.2019 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre réputation reste tenace

    Dans les productions hollywoodiennes, la Suisse est nommée uniquement quand il y a du pognon à planquer et ça va nous coller à la peau encore un bon bout de temps.

  • zorro le 23.01.2019 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien de se réveiller....

    ......«Au service secret de sa Majesté» est sortie en 1969....je vois que la Suisse est toujours aussi réactive. Heureusement que les autres pays n'attendent pas sur nous car il n'y aurait plus de films.

  • VD-10 le 23.01.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Au Service de la Confédération!

    Excellente idée - toujours fier de voir notre magnifique pays passer au grand écran. Peut-être une commission d'expert en cinéma pourrait analyser et faire des recommendations de subventions en fonction de la qualité du scénario proposé?

Les derniers commentaires

  • Zérozéro Seychsx le 24.01.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'agente fait minine.

    Je veux pas des James Bond, mais plus de James Bond girls et moins d'Aston Martins, de vulgaires AMG GT rebadgées, véritables clones ratés et en plus des BM électriques et autres charrettes indignes pour un froid tueur mais de vraies Ferrari, Porsches et Lambo car le plaisir de conduire James, c'est pacoli Money Penny.

  • Rachel le 23.01.2019 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Tournage indien et plus...

    Il ne faut pas oublier que les films indiens ont souvent une séquence tournée en Suisse... moins ces derniers temps certes et la raison est que le coût demandé par les autorités helvètes est plutôt haut pour les productions du genre... dommage car beaucoup de réalisateurs aimeraient faire leur film chez nous mais si cela doit impliquer un budget plus important ce n'est pas idéal.

  • l'inquiet le 23.01.2019 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    ouste!

    les préoccupations des sénateurs...comme si il n'y avait pas plus important!!! vous vous préoccuperez de James quand tout le reste sera réglé!

  • .. le 23.01.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..

    Ben c est surtout parceque la suisse n a plus de reputation a l etrangers, Contairement a ce que sa population veux croire.

  • Max. le 23.01.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas

    Au final, pourquoi pas car nous avons des paysages magnifiques, mais franchement si c'est à la base pour attirer des touristes, je ne suis même pas sûr que 1% des personnes qui regarderont le film vont savoir ou deviner que c'est tourné en Suisse (si encore ils savent ou se trouve la Suisse !).