Schwytz

09 juillet 2014 08:15; Act: 09.07.2014 11:57 Print

Il matait les femmes sous la douche à Alpamare

Le procès d'un homme accusé d'avoir caché son natel dans une bouteille de shampoing dans les douches de la piscine Alpamare, à Pfäffikon (SZ), s'est ouvert la semaine dernière.

Une faute?

Les faits remontent à avril 2012. L'accusé – un Grison alors âgé de 39 ans – s'était «amusé» à filmer les clientes du parc aquatique Alpamare, à Pfäffikon (SZ). Selon l'acte d'accusation, le prévenu a caché son smartphone dans une bouteille de shampoing perforée, qu'il a ensuite glissée dans les douches. Le trentenaire avoue avoir ainsi capturé les images de plus de 20 personnes.

Mais il a fini par être démasqué par trois fillettes âgées à l'époque de 7, 10 et 11 ans. Après avoir remarqué que le flacon de shampoing avait été trafiqué, elles ont poursuivi le Grison. Celui-ci a pu être arrêté avec l'aide d'un client et du maître nageur.

La semaine dernière, le voyeur a comparu devant la justice schwytzoise pour violation de la sphère privée et pornographie, écrit le «Höfner Tagblatt». Le Ministère public a requis une peine pécuniaire de 9000 francs, ainsi qu'une amende de 2250 francs. Il demande par ailleurs que l'accusé s'acquitte des frais de procédure de 8200 francs. Le verdict devrait tomber dans le courant de cette semaine.

Interrogé par le Tribunal de district de Höfe, le prévenu a affirmé regretter ce qu'il a fait. Il s'est d'ailleurs présenté sans avocat. Il a avoué qu'il se demandait pourquoi il avait fait une chose pareille. Selon un expert, le Grison souffre de troubles psychiques. L'accusé, qui s'est excusé auprès de toutes les personnes concernées, a confirmé qu'il souhaitait se faire soigner.

(msa/ofu)